Une histoire d'oreillers

 Valérie, secrétaire comptable 

"C'était mon premier emploi. Le PDG de la société dans laquelle je travaillais me demande de réserver des chambres pour la visite de deux personnes influentes de notre plus gros client dans le plus bel hôtel de la région. J'appelle pour réserver en expliquant d'abord l'importance des clients et le fait que ces personnes doivent être soignées avec beaucoup d'égards. La personne me demande alors si je désire un ou deux oreillers dans la chambre. 'Bah, mettez-en deux', répondis-je en me disant qu'ils feront comme ils veulent. Je venais en fait de leur commander de la compagnie pour la nuit...


Le lendemain, les clients sont arrivés. L'un avait le sourire, l'autre non... Il y a eu une explication avec le PDG qui m'a interrogée. Les clients ont compris que l'erreur venait de mon ignorance. Ouf !"

 Réagissez à ce témoignage

Suggestions de contenus