Alfred Vericel (Bestofmedia Group) "Pourquoi j'ai vendu Bestofmedia à TechMediaNetwork"

Bestofmedia a été racheté par TechMediaNetwork, entre 40 et 60 millions de dollars, selon nos informations. Son PDG nous explique l'ambition de l'américain de détrôner Cnet.

alfred vericel 275bis
Alfred Vericel est CEO et fondateur de Bestofmedia Group. © S. de P. Bestofmedia

Bestofmedia vient d'être vendu à l'américain TechMediaNetwork. Quels sont les détails de l'opération ?
Le deal a été réalisé à 95% en échange d'actions. Quelques actionnaires très minoritaires ont reçu du cash pour sortir du capital. Il n'était pas question du côté des actionnaires principaux de Bestofmedia de sortir de la société. Nous sommes en pleine croissance. Et  la valorisation des médias sur le Web est beaucoup trop basse aujourd'hui. Cependant, nous ne voulions pas être marginalisés, notamment sur le marché américain. Nous avons donc opté pour une fusion avec TechMediaNetwork à qui nous apportons nos titres.

 

Bestofmedia aurait, selon nos informations, été valorisé entre 40 et 60 millions de dollars, et pèserait le tiers de la nouvelle entité, est-ce exact ?
Nous ne communiquons pas sur ces chiffres. Mais comme je vous l'ai dit, les valorisations des groupes médias sur Internet ont été saccagées ces dernières années. A ce prix-là, effectivement, je refuse de vendre... Je préfère partager la valeur et développer un projet ambitieux. Cnet a été vendu 1,8 milliard de dollars à CBS en 2008. C'est ce genre d'ambition que nous avons.

 

Présentez-nous TechMediaNetwork.
Le groupe a été créé en 2003 à partir de TopTenReviews, un site qui compare les caractéristiques de 900 catégories et produits high-tech et qui renvoie pour chacun d'eux vers des sites marchands. Ils se sont ensuite développés en rachetant des sites de niche, comme Space.com, Livescience.com et Newsarama, sur lesquels ils ont créé des ponts vers des sites marchands. TechMediaNetwork a levé 33 millions de dollars auprès d'ABS Capital Partners en 2011. Ils réalisent aujourd'hui 50 millions de visiteurs uniques dans le monde, selon Comscore. Ils touchent 100 millions de visiteurs uniques par mois grâce aux accords de syndication de contenus qu'ils ont avec Yahoo, CBS, Msnbc et Fox. Ensemble, nos audiences pèsent 72 millions de VU, dédupliqués.

 

Où en est Bestofmedia aujourd'hui ?

45% de notre audience (Tomsguide.com, Tomshardware.com, notamment, ndlr) est réalisée sur nos contenus et 45% sur les communautés. 50% de notre chiffre d'affaires est réalisé aux Etats-Unis et à peu près un tiers en France. Nous visons une croissance de 30% cette année (selon nos informations, le chiffre d'affaires prévisionnel 2013 de Bestofmedia serait de 12 millions d'euros, ndlr). Notre audience globale est de 30 millions de visiteurs uniques, selon Comscore. Après avoir levé 22,5 millions d'euros auprès d'Index Ventures en 2008, nous sommes redevenus rentables en 2012 et seront significativement profitables cette année.

 

Comment va être organisé le nouveau groupe ?
Un nouveau CEO a été nommé, il s'agit de Greg Mason, un ancien dirigeant de Cnet. Il a monté son équipe dans le but d'amener le groupe en bourse dans 24 mois à 36 mois. L'entité compte aujourd'hui 320 personnes. Les équipes ne bougeront pas en Europe. Aux Etats-Unis, il y aura peut-être quelques départs dans la régie, mais ce sera du fine tuning. Personnellement, je quitterai mon poste de CEO de Bestofmedia à la fin de l'année. Je reste donc actionnaire et serai membre du board (Alfred Vericel détenait moins de 10% de Bestofmedia avant l'opération, ndlr).

 

Quel sera votre business model ?
Le secteur de l'info high-tech est en pleine consolidation. Il est archi-dominé par Cnet qui réalise une audience de 150 millions de visiteurs uniques, dont 80 millions hors Chine. Notre objectif est de développer un business model basé sur le principe des 3C : "Contenu", "Communautés", "Commerce". Bestofmedia est très bon sur les deux premiers, TechMediaNetwork sur les deux derniers. Ils ont été précurseurs dans la curation e-commerce avec TopTenReviews, qui comprend aujourd'hui 900 catégories Tech. Sur le groupe, le chiffre d'affaires provient à 1/3 de nos contenus, à 1/3 des communautés et à 1/3 du commerce.

 

A quoi le groupe devrait ressembler dans 2 ans s'il veut rentrer en bourse ?
TechMediaNetwork devrait compter plus de 100 millions de visiteurs uniques, avec un chiffre d'affaires en croissance de 30% sur les 3 dernières années et une profitabilité largement au-dessus de la moyenne du secteur. D'ici là, nous aurons changé de nom, sans doute d'ici la fin de l'année. Ni le nôtre ni le leur ne raconte l'histoire que nous voulons raconter.

 

Avant la fin de ses études à l'ISG, Alfred Véricel débute son expérience entrepreneuriale en montant à 23 ans une entreprise de déstockage informatique sur Minitel : 3617 Reducmicro & Reducmicro.com. Il revend cette entreprise en 1999 et créé Bestofmicro.com en juin 2000. Soutenue par des actionnaires individuels, l'entreprise se développe avec l'acquisition de sites web français : présencepc, infosdunet et jeuxvidéopc. En 2007, l'entreprise prend son premier grand tournant avec l'acquisition du site Allemand Tom's Hardware qui offre à Bestofmedia une dimension internationale grâce à son audience aux USA. La société lève 22,5 millions d'euros auprès d'Index Ventures en juillet 2008.

Annonces Google