6ème : Priceminister

en 2013, priceminister pourrait être rebaptisé rakuten
En 2013, Priceminister pourrait être rebaptisé Rakuten © Capture d'écran / Priceminister
Pour 200 millions d'euros, le géant de l'e-commerce japonais Rakuten s'est offert Priceminister, la place de marché cofondée par Pierre Kosciusko-Morizet. A cette période, Rakuten réalisait l'équivalent de 2,7 milliards de revenus dont 54% dans l'e-commerce. Une performance lui offrant un résultat net à fin 2009 de 477 millions d'euros.

Fin avril dernier, on apprenait que Priceminister pourrait perdre son nom en 2013 au profit de "Rakuten". En trois ans, Rakuten s'est également offert l'américain Buy.com, Tradoria.de, Play.com et le brésilien Ikeda.com.br. Dernièrement, le groupe japonais a investi 100 millions de dollars dans Pinterest.