Le Vice Fund ou l'investissement péché

'lorsque c'est bien, c'est très, très bien... lorsque c'est mal, c'est mieux.'
"Lorsque c'est bien, c'est très, très bien... Lorsque c'est mal, c'est mieux." © Sashkin - Fotolia.com

"Lorsque c'est bien, c'est très, très bien... Lorsque c'est mal, c'est mieux.". Comme l'indique son slogan de 2002, le Vice Fund (VICEX) se spécialise dans les investissements "socialement irresponsables", c'est-à-dire l'industrie des cigarettes, des alcools, des armes ou du jeu.

Le fonds prend le pari que l'investissement dans le péché est toujours rentable, que Philip Morris, Carlsberg, ou encore l'entreprise de défense Lockheed Martin sont des valeurs sûres résistant à la récession. Ce ne fut cependant pas le cas lors de la crise de 2008 lorsque le fonds plonge de 41%. Toutefois, les retours sur investissement demeurent bons : 22,72% sur l'année passée, 19,19% en moyenne sur les trois dernières.