Député : 7 696 € bruts par mois

Un député ne peut pas percevoir plus de 2 799,90 € au titre de ses mandats électifs locaux. Sa rémunération totale en cas de cumul des mandats est donc plafonnée. © Beboy - Fotolia.com

Indemnité mensuelle : 7 209,74 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (5 599,80 €), une indemnité de résidence (167,99 €) et une indemnité de fonction non imposable (1 441,95 €). Cela représente 5 782,66 € nets par mois. 

Indemnité représentative de frais de mandat 5 840 € bruts par mois, pour faire face aux diverses dépenses liées à la permanence parlementaire (frais de transport, de réception...).

Avantages : les députés disposent de 9 618 € bruts par mois sous forme de crédit destiné à rémunérer leurs collaborateurs, d'un accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF en 1re classe. Ils ont également droit au remboursement des frais liés à cinq lignes mobiles aux installations de téléphonie fixe et Internet dans leur permanence de circonscription.

Qui dit cumul des mandats dit cumul des rémunérations. Mais les députés ne peuvent cumuler ces revenus annexes avec leur indemnité de base que dans la limite d'une fois et demie le montant de cette dernière. Au total, donc, ils ne peuvent percevoir que 2 799,90 € au titre de leurs fonctions locales.