Suppression de la taxe pour la gestion des eaux pluviales urbaines

Le gouvernement considère que la taxe sur la gestion des eaux pluviales n'est plus assez rentable. © Otto Durst - Fotolia.com

Instaurée il y a quatre ans, la taxe sur la gestion des eaux pluviales pourrait tirer sa révérence à compter du 1er janvier prochain.

Payée par les propriétaires, publics ou privés, de terrains situés en zone urbaine, elle devait servir à financer la mise en place d'un "service public des eaux pluviales urbaines". Le gouvernement a inscrit sa suppression au projet de loi des finances pour 2015 car, selon lui, elle coûte trop cher à percevoir en comparaison de ce qu'elle rapporte (moins d'un euro par mètre carré).