Le crédit d’impôt pour la transition énergétique sera prolongé

Les dépenses payées jusqu'au 31 décembre 2016 seront éligibles au crédit d'impôt. Objectif du crédit d'impôt pour la transition énergétique : "inciter à l’acquisition des matériels les plus performants (chaudières)" © Benjamin LEFEBVRE Fotoliacom
Le PLF 2016 proroge d’une année le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). Ce dispositif, qui bénéficie aux particuliers ayant financé certains travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale, concernera les dépenses payées jusqu'au 31 décembre 2016.
Le projet de budget pour 2016 prévoit non seulement la reconduction du CITE mais aussi son aménagement. "Il s'agit, peut-on lire dans le document budgétaire, d’assurer que le CITE incite à l’acquisition des matériels les plus performants (chaudières) et d’en éviter le cumul avec d’autres formes de soutien public pour certains équipements de production d’électricité." A noter également que les équipements mixtes, combinant un équipement éligible au CITE et un équipement de production d’électricité utilisant l’énergie radiative du soleil (comme les panneaux photovoltaïques) non éligible, dans le seul but de contourner l'exclusion de ce dernier du crédit d'impôt, sortiront du dispositif. La mesure s'appliquera pour les dépenses payées à compter 30 septembre 2015.