Les montres

En ce moment, les montres des années 1970 font fureur. © Stefan Germer Fotoliacom
Même d’occasion, une Rolex, ou une Patek Philippe, se négocie très bien pour leurs vendeurs. D’autres marques comme Swatch, Lip ou Kelton atteignent des prix plus qu’honorables. Tout dépend d’abord de l'état de la montre : si le verre du cadran est rayé, la décote sera phénoménale. Idem en cas de bracelet ou de fermoir abimé ou cassé. Il faut aussi compter avec la mode : les montres des années 70, par exemple, font fureur, et les japonaises s'arrachent. Votre bourse ne vous permet de participer aux enchères de Drouot, l'une des principales principale places de vente par adjudication en France ? Rabattez-vous sur les puces et les vide-greniers de votre quartier. Et potassez le sujet pour ne pas risquer de vous voir refiler une toquante sans valeur.