Dans le secteur de l'énergie, les actions coûtent beaucoup plus cher que les obligations

"Le rendement moyen des obligations d'entreprises du S&P est de 6,7%, le ratio PER est donc de 13. L'énergie et les matières premières sont les deux seuls secteurs du S&P à engendrer des rendements pondérés de plus de 5% et le secteur de la consommation de base est le seul à générer des rendements de moins de 3%. Nous pensons que l'énergie se négocierait à 15 fois son profit potentiel si le baril de pétrole était à 60 dollars, ce qui n'arrivera probablement pas avant 2017. C'est pourquoi, dans le secteur de l'énergie, les actions coûtent beaucoup plus cher que les obligations mais il est crucial de faire une analyse par entreprise. La semaine dernière, Moody's a rétrogradé 4 entreprises du secteur de l'énergie du S&P 500 (APC, HES, SWN, MUR) au statut de haut rendement."
David Bianco, Ju Wang et Winnie Nip, stratégistes, Deutsche Bank
©  Business Insider