Ces réductions et crédits d'impôt à ne pas oublier dans sa déclaration

Ces réductions et crédits d'impôt à ne pas oublier dans sa déclaration Certaines sommes sont déductibles des revenus, avant le calcul du montant de l'impôt. Mais tous les droits auxquels vous êtes éligible ne sont pré-remplis.

Depuis le 12 avril 2017, date de l'ouverture du service de télédéclaration, les Français peuvent déclarer leurs revenus par Internet, sur le site impots.gouv.fr. Pour certains contribuables, ceux dont le revenu fiscal de référence dépasse les 28 000 euros, la déclaration d'impôts en ligne est obligatoire. Qu'on passe par Internet ou par le traditionnel formulaire 2042, la tâche peut vite se transformer en un véritable casse-tête. Car même si l'administration fiscale se charge de pré-remplir un certain nombre d'éléments depuis 2006, du pain reste sur la planche. Il faut d'abord commencer par vérifier que toutes les informations communiquées par le fisc sont exactes, et que les exonérations auxquelles vous avez droit aient bien été prises en compte. Car certains revenus ne sont pas imposables et n'ont pas à figurer sur votre déclaration.

Selon votre situation, vous pouvez également avoir droit à des réductions – dont le montant sera soustrait de votre imposition finale – ou des crédits d'impôt, dont le mécanisme s'apparente à celui de la réduction d'impôt, à la différence que si le solde final est négatif, l'administration vous rembourse la différence. Et les éléments qui vous permettent de réduire le montant total à payer sont multiples ! Il serait dommage d'en laisser passer. Attention, toutefois : "à partir du moment où vous prétendez à une réduction ou un crédit d'impôt, vous devez être en mesure de le justifier", rappelle Louis-Marie Bourgeois, avocat à Cour de Paris et président de la Commission de droit fiscal de l'ordre des avocats. Les justifications peuvent vous être demandées jusqu'à trois ans après votre déclaration d'impôts.

A noter que la déclaration d'impôts principale (formulaire 2042) et la déclaration complémentaire (2042 C PRO) ont été aménagées en 2017 pour permettre le calcul du taux de prélèvement à la source et celui des acomptes contemporains, qui s'appliqueront notamment aux revenus fonciers. Dans le but de ne pas rendre les imprimés existants illisibles, l'administration a sorti un nouveau formulaire en 2017 : le 2042 RICI. Il rassemble les principales réductions et crédits d'impôt. Dans ce dossier, retrouvez une sélection non exhaustive d'avantages fiscaux à mentionner dans votre feuille d'impôts ainsi que d'exonérations à connaître.

Réductions et crédits d'impôts

Exonérations

Administration fiscale / Déclaration d'impôts

Annonces Google