L'art contemporain, un vrai pari

Le street-art est une valeur émergente pour l'investissement. © Zhukovsky/123RF
L'art contemporain est certes plus accessible que l'art ancien, mais beaucoup plus risqué. "Combien d'œuvres le collectionneur Chtchoukine a-t-il achetées avant d'avoir des tableaux majeurs ?", se demande Stéphan Chenderoff associé chez Cyrus Conseil. Comme à l'époque de l'art moderne, difficile aujourd'hui de savoir ce qui prendra de la valeur. "Si vous collectionnez, sur trente tableaux, il n'y en a peut-être que cinq ou six qui vont valoriser."
Pas question encore une fois de se passer des experts, à moins d'acheter en pur esthète. Car le marché est très vaste. "Le street-art émerge comme investissement", il est ainsi possible de trouver des œuvres de 3 000 euros à 100 000 euros.
Mais autre son de cloche chez le conseiller en gestion du patrimoine Louis Alexandre de Froissard : "Il y a une bulle de l'art contemporain, je ne m'y risquerais pas".