4e- Turing (Idris) : 1,3 pétaflops au service de la recherche

le modèle bluegene q d'ibm, qui est celui de turing, mais aussi d'autres
Le modèle BlueGene Q d'IBM, qui est celui de Turing, mais aussi d'autres supercalculateurs dans le monde. © IBM

Construit par IBM, le supercalculateur Turing doit évidemment son nom au célèbre mathématicien, considéré comme le père de l'informatique.

Il est installé à Orsay, dans l'Essonne, et plus précisément à l'Idris, le centre du CNRS pour le calcul intensif. Il a été mis au service de l'ensemble des chercheurs français en janvier 2013. Parmi les applications citées lors de son installation : les prédictions météorologiques, la découverte de nouveaux médicaments, de nouvelles sources d'énergie, le décodage du génome humain...