Une rationalisation extrême des infrastructures

Trois salles de machines, chacune de couleur différente et indépendante des autres, sont utilisées aujourd'hui. Une quatrième, encore vide, est prête à être mise en service si nécessaire : le site est conçu sous formes de modules de manière à pour pouvoir évoluer et monter en charge dans le temps.
©  Cécile Debise/JDN