Cloud : Microsoft et Google mettent Amazon sous pression

Avec 31% de part de marché au 1er trimestre, Amazon reste en tête sur le créneau du cloud. Juste derrière, Microsoft et Google enregistrent des chiffres d'affaires en hausse de 100%.

Au 1er trimestre 2016, Amazon Web Services totalise 31% de parts de marché sur le marché du cloud computing. C'est ce qu'a calculé Synergy Research Group dans son dernier baromètre (l'étude recouvre IaaS, PaaS, cloud privé et hybride). Le groupe de Jeff Bezos maintient ainsi la part de marché qu'il a pu enregistrer sur l'ensemble de l'année 2015 - qui était également de 31%. Juste derrière, Microsoft, IBM et Google totalisent à eux trois un taux de pénétration de 22% (voir le graphique ci-dessous).

Microsoft et Google se rapprochent d'AWS

"La bonne nouvelle pour Microsoft et Google est qu'ils atteignent tous deux un taux de croissance de 100% en un an, ce qui leur permet de se rapprocher encore d'AWS [qui, dans le même temps, enregistre une progression de 57%]", commente Synergy Research Group. "En dehors des quatre premiers acteurs du segment,  les 20 fournisseurs de cloud suivant croissent de 41%. Mais sur un marché qui progresse de 50%, la plupart d'entre eux perdent des parts de marché." Sur un créneau qui représente 7 milliards de dollars au premier trimestre, les leaders bénéficient ainsi d'une prime à la croissance.

Indicateur de Synergy Research Group  sur les parts de marché des principaux acteurs du cloud au 1er trimestre 2016.  © Synergy Research Group

Microsoft / Google