Les puces d'Intel se tournent vers l'intelligence artificielle

Le fondeur de Santa Clara planche sur une nouvelle version de sa ligne de processeur Xeon Phi. Prévue pour l'année prochaine, elle sera dotée de nouveaux jeux d'instructions centrés sur le deep learning.

À l'occasion de son événement mondial à destination des développeurs la semaine dernière, Intel a annoncé un plan visant à "mieux cibler le marché de l'intelligence artificielle". Dès l'année prochaine, le fondeur prévoit de commercialiser une nouvelle version de son processeur Xeon Phi, historiquement taillé pour les systèmes scientifiques.

Derrière cette initiative, Intel entend faire évoluer l'architecture du Xeon Phi pour lui permettre de mieux prendre en charge les applications de deep learning. Une technique qui est utilisée pour réaliser des analyses complexes dans des domaines variés : interprétation du langage et traduction, identification de formes et d'objets sur des photos, suivi et pilotage de véhicule autonome....  Lors de son Intel Developper Forum 2016, le groupe de Santa Clara a notamment précisé que le Xeon Phi allait faire l'objet de nouveaux jeux d'instruction centrés sur ces tâches d'intelligence artificielle. 

L'information fait suite à l'annonce d'Intel début août du rachat Nervana, une société américaine spécialisée dans les algorithmes de machine learning. Une opération qui, d'après nos confrères de Recode, pourrait représenter 400 millions de dollars. 

Intel / Intelligence artificielle