Vers une efficacité énergétique parfaite

le data center d'equinix à amsterdam est alimenté en froid par géothermie. une
Le data center d'Equinix à Amsterdam est alimenté en froid par géothermie. Une technique qui consiste à puiser la réfrigération dans la nappe phréatique. © Equinix

Des alimentations électriques alternatives permettront d'atteindre une efficacité énergétique quasi parfaite (PUE de 1). "Nous tendons vers ce niveau sur notre centre d'Amsterdam grâce à la géothermie, qui consiste à puiser la réfrigération dans la nappe phréatique", note Régis Castagné d'Equinix. De son côté, Choreus mise sur la trigénération pour descendre sous un PUE de 1,15. Une turbine, au gaz, produira trois énergies : l'électricité pour les serveurs, une chaleur d'échappement, qui pourra être en partie redistribuée localement, et une réfrigération pour maintenir la température (créée à partir de la chaleur via transformation chimique).