Chez Bonduelle, le gaming sert à pousser les salariés à collaborer

Alors que la Nuit du Directeur Digital se rapproche, le DSI du groupe agroalimentaire présente le projet de transformation digitale dont il est le plus fier.

Ludovic Decourcelle, DSI chez Bonduelle. © Bonduelle

Le 16 juin prochain, la Nuit du Directeur Digital récompensera les meilleurs CDO de l'année. En amont de l'événement, le JDN présente les 20 projets dont sont le plus fiers une sélection de CDO qui n'ont qu'un objectif : mener la transformation numérique de leur entreprise.

Présentation générale du projet

Chez Bonduelle, les membres d'une même équipe de travail ne se regardent plus en chiens de faïence : depuis fin 2012, l'entreprise les pousse à utiliser les outils web collaboratifs  de Google (comme Drive, le chat Hangout ou encore les communautés Google+, où ils peuvent échanger sur des thématiques précises). Afin de rendre ce programme attractif pour ses 4 000 salariés qui travaillent avec des outils informatiques, le groupe a utilisé le gaming.

Enjeu pour l'entreprise

"Entre 2013 et 2015, nous avons investi 2 millions d'euros dans ce plan de transformation des modes de travail. L'objectif était simple : faire gagner du temps à nos collaborateurs et leur permettre de mieux collaborer, notamment en construisant des projets innovants à plusieurs grâce à des outils faciles à utiliser, comme les Google Docs", résume Ludovic Decourcelle, DSI en charge du basculement au numérique du groupe Bonduelle.

Le projet, étape par étape

Ce projet a été initié fin 2012 par Daniel Vielfaure, qui était à l'époque directeur général (Christophe Bonduelle a depuis pris la tête de la société). "Le soutien de la direction générale est essentiel lorsque l'on veut porter un plan de transformation digitale de cette envergure", souligne Ludovic Decourcelle. En effet, certains membres du top management étaient réticents lorsque le programme a démarré.

En octobre 2012, le groupe a installé les outils Google Apps for Work sur les postes de travail de 300 personnes. Ils ont ensuite été progressivement déployés chez les 4 000 salariés concernés en un peu moins d'un an. Bonduelle a au départ opté pour une formation collective classique de ses équipes sur les différentes fonctionnalités des applications web de Google. Insuffisant pour créer une réelle adhésion de la part des collaborateurs, dont une partie ne sont pas friands de nouvelles technologies.

"Nous avons totalement changé notre fusil d'épaule l'année dernière, en développant une formation e-learning avec de courts modules d'apprentissage d'une ou deux minutes maximum. Les salariés s'y forment de façon individuelle. Cette plateforme de e-learning, Cloud Ninja, dispose aussi d'un outil de gaming où ils doivent passer avec une équipe de 8 à 10 personnes, leur ceinture jaune, verte, noire…", détaille le cadre dirigeant, qui travaille chez Bonduelle depuis 2003. Les employés suivent également des cours dans le monde "réel" avec leurs équipes de travail habituelles, pour tester les outils sur des problématiques quotidiennes.

Pourquoi il en est fier

Une nouvelle stratégie qui commence à porter ses fruits : aujourd'hui, 60% des personnes formées utilisent Google Drive et/ou se rendent sur une communauté Google+ au moins une fois par semaine. "Je suis fier de ce projet : nous avons su prendre le recul nécessaire pour développer une stratégie efficace, à même de toucher tous les collaborateurs concernés par l'informatique au sein de notre entreprise", se félicite le DSI.

  • Entreprise : Bonduelle
  • Nombre de salariés : 10 000
  • Nombre de salariés concernés : 4 000
  • Coût du projet : 2 millions d'euros
  • Economies générées : NC
  • Voir le site de la Nuit du Directeur Digital

Lire aussi :

 

BONDUELLE / Google Apps