Android O ou Android 8 : les nouveautés commencent à se dévoiler

Android O ou Android 8 : les nouveautés commencent à se dévoiler Alors qu'Android 7 Nougat continue son déploiement, Google a déjà levé le voile sur les premières particularités de son successeur, appelé "Android O". La bêta publique est disponible.

Google a publié les premières informations concernant Android O, le nom pour l'instant donné au successeur d'Android 7 "Nougat". Une page officielle à destination des développeurs liste les nouvelles fonctionnalités et API de la prochaine version du système mobile. Android O a été lancé en bêta publique lors de Google I/O, le 17 mai.

Android O : la bêta à télécharger  

Un lien permet de télécharger la bêta, et de l'installer sur des smartphones Nexus et Pixel. Les appareils pouvant l'accueillir sont plus précisément le Nexus 5X (fabriqué par LG) et le Nexus 6P (de Huaiwei), ainsi que  le Nexus Player, le Pixel C, le Pixel, et le Pixel XL.

Les nouveautés d'Android O

Android O va apporter un lot conséquent de nouveautés. Voici les plus saillantes déjà révélées.

Google change l'architecture du système afin que les mises à jour "soient plus faciles, plus rapides, et moins chères" pour les fabricants d'appareils.

Les notifications pourront apparaître sur les icônes, et lues en appuyant quelques secondes dessus (exemple ci-dessus avec Gmail). © Google

Les notifications vont à nouveau évoluer, avec des paramètres ouvrant la voie à davantage de personnalisation. Des notifications pourront aussi être repoussées pour apparaître plus tard. L'utilisateur devrait aussi pouvoir choisir quel type de notification il souhaite recevoir de chaque app. L'icone des app pourra aussi accueillir des "badges", aussi appelés des "points" ("dots" en anglais), pour montrer ne notification. Appuyer quelques secondes sur l'icone permettra de lire la notification.

Les taches réalisées en arrière-plan par les apps seront automatiquement plus limitées, a affirmé Dave Burke, VP Android en charge de l'ingénierie, ce qui devrait avoir des effets positifs sur l'autonomie des batteries.

Les apps vont pouvoir bénéficier d'icônes plus flexibles, avec des effets visuels. Elles pourront prendre différentes formes selon les devices.

Le mode Picture in Picture s'inscrit dans la lignée du multi-fenêtrage. Il doit permettre de continuer à regarder une vidéo qui se placera dans une petite fenêtre flottante, tout en utilisant une autre app en plein écran.

Un nouveau support du "multi-écran" est annoncé. Il va aider les apps qui supportent le mode multi-fenêtre à basculer d'un écran à un autre.

Des améliorations matérielles devront accélérer sensiblement le démarrage des devices.

De nouvelles manières de naviguer au clavier, par flèche et touche tabulation, seront supportées. Il s'agit peut-être d'un pas de plus vers la fusion attendue entre Android et Chrome OS.

Un framework d'"autofill" permettra de remplir plus plus vite, sur l'OS, les formulaires pour les créations de comptes, les identifications et les paiements par CB.

Sur Play, la nouvelle fonctionnalité "Vitals" devra aider les développeurs d'apps à détecter les problèles avec les apps qui peuvent impacter la sécurité ou l'autonomie.

Webview, qui permet aux apps d'utiliser Chrome, devrait gagner en stabilité – grâce à de nouvelles API (Google SafeBrowsing API par exemple).

Pour les entreprises, Google promet de nouvelles possibilités de gestion de profil et de device.

Android 8 : date de sortie et feuille de route possibles

En 2016, Google a changé son calendrier concernant Android. Auparavant, le géant de Mountain View levait le voile sur son nouveau système lors de Google I/O, mais en 2016, il n'aura pas attendu sa grande conférence du printemps adressée aux développeurs, et des versions Preview d'Android Nougat avaient pu être installées avant. La première bêta d'Android 7 a en effet été proposée dès le mois de mars 2016 (c'était une Developper Preview, c'est-à-dire presqu'une version alpha). Google suit pour l'instant le même calendrier avec Android O.

Le nom officiel de Nougat, et son numéro de version, n'ont été dévoilés que plusieurs semaines après, en juin. 

La version finale pourrait être lancée pour la rentrée 2017.

Quant à la version finale d'Android 7, elle a commencé à être déployée sur certains modèles dès la fin août 2016, avant même la présentation des nouveaux terminaux qui allaient l'embarquer nativement. 

Google pourrait suivre la même feuille de route pour Android O, avec plusieurs Preview et une première bêta au premier semestre s'étalant sur le premier semestre 2017, un nom connu à la fin du printemps, et une version finale disponible fin août ou début septembre 2017. 

Google pourrait aussi revenir à son ancienne manière de faire, avec une présentation d'Android 8 lors de Google I/O qui se tiendra cette année du 17 au 19 mai, au Shoreline Amphitheatre, en Californie.

Nom d'Android 8

Google n'évoque pour l'instant que le nom d'Android O - le numéro de version "8" n'a pas encore été mentionné. Mais 2017 devrait proposer une nouvelle version majeure d'Android, soit Android 8. Il n'est pas si difficile de croire que Google puisse passer si vite à cette version 8. Certes, les sorties des différentes versions 4.x d'Android se seront étalées sur 3 ans, mais ensuite, le rythme s'est accéléré puis stabilisé, avec une mise à jour majeure de l'OS par an. Android 5 Lollipop est sorti en novembre 2014, Android 6 Marshmallow à l'automne 2015, et Android 7 Nougat dès la fin de l'été 2016 donc. Il serait par conséquent logique d'attendre un Android 8 en 2017.

Google nomme pour l'instant la prochaine version de son système "Android O". ©  Marcel De Grijs 123RF

Google devrait, comme d'habitude, choisir le nom d'une sucrerie pour Android 8. Et elle devrait donc commencer par la lettre O. Pas facile ! Pas sûr que Google retienne Orange slices (pas assez sucré !) ou Oatmeal cookie (pas assez international). Et si le terme d'Oreo est tentant, il faudra d'abord se mettre d'accord avec la marque... 

De son côté, le facétieux Hiroshi Lockheimer, Senior Vice President en charge d'Android, s'est amusé à tweeter l'image d'un Oreo, bien conscient que les observateurs allaient tout de suite faire le rapprochement avec le futur nom d'Android. Mais rien n'indique que ce tweet doit être pris au sérieux : après tout, l'année dernière, il avait multiplié les tweets ambigus, donnant de fausses pistes, et faisant croire à certains que l'Android N allait s'appeler Android Nutella. Il n'en a rien été au final.

Difficile donc de deviner le nom d'Android 8, car Google n'est pas vraiment prévisible : qui aurait pu imaginer KitKat ? ou Ice Cream Sandwich ?

Il est possible, aussi, que Google change ses habitudes., et peut-être que le nouveau système s'appellera Andromeda...

La fusion annoncée de Chrome OS et d'Android

Fin 2015, pas moins de trois sites crédibles, celui du Wall Street Journal, de Recode et de The Verge, avaient affirmé que Google travaillait à une nouvelle version d'Android capable de remplacer Chrome OS sur des terminaux desktop classiques. Rebelote fin septembre 2016 : Androidpolice.com invoque à son tour des sources fiables et annonce que le projet se poursuit chez Google. Il porte même un nom : Andromeda.

Et si les apps d'Android arrivent sur un nombre croissant de Chromebooks, le projet Andromeda est différent, et plus ambitieux. Il s'agirait de fondre véritablement Chrome OS dans Android. Et non l'inverse : il serait d'ailleurs plus approprié de dire qu'Andromeda fait tourner Android et non Chrome OS, a bien tenu à préciser Androidpolice.com.

Certaines sources crédibles pensent qu'Android 8 est en fait Andromeda

Un terminal hybride, embarquant Andromeda, devrait être commercialisé au troisième trimestre 2017. Google devait lever le voile sur Andromeda le 4 octobre 2016... mais ce fut finalement le silence radio. Les annonces ont sans doute été reportées. Peut-être pour le prochain Google I/O, peut être après. 

Il y a également un autre système sur lequel travaille Google, et qui commence à faire parler de lui. Son nom : Fushia. C'est sous le capot que se trouvent ses points différenciant. Distinct de Chrome OS et d'Android, il n'est pas basé sur Linux. C'est toutefois un OS open source, dont l'interface peut fonctionner sur des terminaux Android. Résolument pensé pour la performance, son socle technique est constitué de technologies maison (Flutter SDK et Dart). Les premières captures d'écran montrent un système encore proche du prototype,mais mettant déjà en avant les "cartes" et le material design chers à Google et Android. 

Reste à voir quel sera le destin, dans ce contexte, d'Android O, de Chrome OS et des Chromebooks face à Andromeda (voire face aussi à Fuchsia): peut-être que tous ces projets se poursuivront en parallèle, avec des terminaux adaptés distincts. Peut-être aussi que Google n'a pas encore décidé de la démarche à suivre, et attend de voir l'accueil qui sera réservé à Andromeda. Certaines sources assez crédibles pensent toutefois qu'Android 8 est en fait Andromeda : Google emprunterait ainsi un peu le même chemin que Microsoft qui a fait de Windows un système multi-device, pour desktop comme pour tablette.

La grande nouveauté de la prochaine version d'Android pourrait donc être son adaptation à de nouveaux terminaux : Android pourrait ainsi arriver en 2017 sur des portables ou des terminaux de type deskop, sur lesquels Google préfère aujourd'hui mettre Chrome OS. Le Wall Street Journal avait en effet annoncé un Play Store accessible et utilisable depuis un PC. Et nos confrères de Recode ont écrit que Google allait se rapprocher de partenaires OEM afin de produire des PC classiques embarquant Android… A suivre.

Lire aussi 

Google / Android