Big Data : le marketing et la DSI pas d'accord

Big Data : baromètre IDC / EMC 132014 C'est là l'un des principaux enseignements tiré d'un baromètre d'IDC, commandité par EMC, sur le domaine du Big Data en France.

Les déploiements en matière de Big Data montent en puissance en France. Selon un baromètre publié pour la deuxième année consécutive par IDC (et commandité par EMC), 43% des directions IT françaises sont engagées dans le déploiement d'une infrastructure de traitement de données en masse en 2014. Elles n'étaient que 7% en 2012. "Alors qu'en 2012, les entreprises s'intéressaient avant tout à l'analyse et au stockage de grosses volumétries, en 2014 elles se concentrent sur l'interrogation des données et la vitesse de traitement", commente IDC.

Des priorités divergentes entre DSI et marketing

Pourtant, ces chantiers ne se déroulent pas vraiment sans accrocs, d'après le baromètre. Il semble bien en effet que, comme souvent, les priorités des projets ne soient pas les mêmes du point de vue des DSI et des départements marketing. 63% des directeurs marketing évoquent le traitement en temps réel comme un besoin fort (notamment en vue de renforcer l'innovation et d'améliorer les gains de productivité), contre 33% des DSI. Le ton est donné.

Par ailleurs, "les équipes marketing sont 80% à se positionner comme la première partie prenante d'une initiative Big Data", devant les DSI. Et, "pour plus d''un tiers des directions marketing, les projets Big Data peuvent se mener sans l'intervention de la DSI", constate IDC qui précise que son étude a été réalisée auprès de 200 directions d'entreprises de taille moyenne en France (dont 100 directions informatiques, et 100 directions marketing).

infographie
Infographie d'IDC publiée dans le cadre du baromètre Big Data Index, réalisé pour le compte d'EMC France. © IDC

EMC / CMS