Un transfert de compétences d'année en année

acer a été choisi pour les postes de travail, sun pour les serveurs.
Acer a été choisi pour les postes de travail, Sun pour les serveurs. © Atos Origin

Présenté comme le plus gros contrat informatique jamais signé dans le monde du sport, l'accord conclu entre Atos Origin et le Comité International Olympique (CIO) prévoit des transferts de compétences visant à assurer la continuité des connaissances informatiques acquises lors des événements olympiques d'année en année.

Dans cette optique, "l'infrastructure informatique des Jeux est déployée, une année sur deux par des équipes situées dans différentes villes de différents pays", indique-t-on chez Atos.