Open Source : Munich achève sa migration vers Linux

La ville allemande a finalisé sa migration vers un OS open source dérivé de Linux. Il a été déployé sur 14 800 postes de travail. Elle encourage ses administrés à en faire de même.

Connue pour avoir été précurseur en matière d'adoption de postes de travail open source, la ville de Munich annonce avoir achevé sa transition d'un historique Windows vers un dérivé de Linux, LiMux. La municipalité a ainsi passé 14 800 postes de travail, sur un total de 15 500, sur ce système d'exploitation open source comme l'indique Computerworld.

L'objectif initial de migrer 12 000 postes de travail de Windows vers LiMux est donc dépassé. La ville de Munich en a également profité pour ériger le format Open Document Format (ODF), notamment utilisé par la suite bureautique OpenOffice.org, en tant que standard au détriment des offres propriétaires.

Bien décidée à partager son expérience, la ville de Munich a par ailleurs enjoint ses administrés à migrer à leur tour vers Linux. Pour ce faire, la municipalité n'a pas hésité à distribué 2 000 CD de la version Long Term Support de la distribution Linux Ubuntu 12.04. En novembre 2012, la ville de Munich avait indiqué avoir économiser plus de 11 millions d'euros dans le cadre de ce chantier.

Linux / Systèmes d'exploitation