La gestion en mode cloud dans les PME, ou comment transformer la réduction des coûts en facteur de croissance

35% des trois millions de PME françaises sont déjà équipées de logiciels cloud en 2015, mais 88% des PME et plus encore 92% des TPE font encore tourner leur comptabilité et leur ERP sur un ordinateur en interne. Une situation paradoxale.

35% des trois millions de PME françaises sont déjà équipées de logiciels cloud en 2015, mais 88% des PME et plus encore 92% des TPE font encore tourner leur comptabilité et leur ERP sur un ordinateur en interne. Une situation paradoxale lorsque l’on sait qu’en dehors de leurs avantages en termes de coût, de simplicité et de sécurité, les solutions de gestion en mode cloud représentent aussi pour les PME un véritable accélérateur de croissance.

Après avoir convaincu les grandes entreprises, la révolution des logiciels dans le cloud, souvent liée au succès des applications mobiles, entraîne désormais dans son sillage les PME et TPE françaises.

Rappelons que la France compte 130.000 PME de 10 à 250 salariés et 3 millions de TPE de moins de 10 salariés, qui représentent à elles deux 99% des entreprises du pays.

La route est certes encore longue. D’après une étude publiée par Appvizer il y a quelques jours, seules 35% des PME françaises sont équipées de logiciels cloud en 2015. Mais elles n’étaient que 25% en 2013, ce qui confirme le décollage de ce marché, évalué d’ores et déjà à 2 milliards d’euros, et révèle son énorme potentiel de développement dans les années à venir.

Les principales causes de cet engouement pour les logiciels dans le nuage sont connues et sont très similaires quelle que soit la taille des entreprises. Celles-ci plébiscitent la réduction des coûts, associée à l’absence d’investissement de départ et à une tarification claire basée exclusivement sur l’usage, sans coûts cachés. S’y ajoutent la mobilité que ces logiciels apportent et leur accessibilité en tous lieux, leur simplicité d’utilisation et un haut niveau de sécurité et de fiabilité.

Toutefois, certains logiciels dans le cloud ont plus de succès que d’autres auprès des PME. Ainsi, d’après une récente étude menée par le cabinet IDC, 26% des PME externalisent déjà dans le nuage leur outil de CRM, alors que 88% des PME et plus encore 92% des TPE font encore tourner leur comptabilité et leur ERP sur un ordinateur en interne.

Un accélérateur de croissance
Ceci peut sembler paradoxal lorsque l’on sait qu’en dehors de leurs avantages en termes de coût, de simplicité et de sécurité, les solutions de gestion en mode cloud représentent aussi pour les PME un véritable accélérateur de croissance. Un baromètre réalisé au premier trimestre 2015 par le cabinet Pb7 Research aux Etats-Unis et dans cinq grands pays européens, dont la France, le confirme. Les PME ayant adopté des solutions de gestion en mode cloud enregistrent en moyenne une croissance supérieure de 10% par rapport à celles ayant conservé des solutions de gestion traditionnelles.

Une différence qui s’explique par plusieurs facteurs.

Tout d’abord, les logiciels de gestion dans le cloud permettent d’accélérer les prises de décision, grâce à une plus grande facilité d’accès aux informations. Certains apportent aux chefs d’entreprises des tableaux de bord qui donnent un état précis et constamment à jour des commandes, de la facturation, de la trésorerie ou encore de la marge brute, accessibles à tout moment et en tous lieux.

Ensuite, ces logiciels apportent une réponse plus ou moins complète à la principale interrogation des dirigeants de PME et de TPE : comment trouver de nouveaux clients et mieux servir leurs clients existants. Beaucoup de ces solutions leur permettent d’avoir accès en temps réel aux tarifs, à la disponibilité et aux délais de livraison de leurs produits. Certaines même intègrent en standard un module de CRM complet, qui affiche instantanément tout l’historique des relations client, et leur apporte une véritable vision à 360°.

Enfin, le mode cloud autorise l’intégration d’un espace de travail collaboratif, voire de gestion de projet, qui facilite et accélère les échanges entre les différents collaborateurs de l’entreprise.

Adapter ses processus internes de gestion
Les avantages des logiciels de gestion en mode cloud, on le voit, n’ont rien d’anecdotique. Tout porte à croire que le virage est enclenché, et qu’ils inciteront un nombre toujours croissant de PME/TPE françaises à passer à la gestion dans le nuage.

Reste pour elles à sauter le pas. Une décision qui n’est souvent pas prise à la légère, car elle suppose de bouleverser des habitudes prises parfois depuis de longues années avec une solution traditionnelle, pour en adopter de nouvelles.

Car ne nous y trompons pas. Il ne suffit pas pour une PME d’adopter une solution de gestion dans le cloud pour accélérer sa croissance et acquérir en claquant des doigts un avantage concurrentiel. Pour profiter pleinement de ce changement elles doivent aussi impérativement exploiter les avantages du cloud cités plus haut pour modifier leurs règles et processus internes de gestion, en y insérant plus de réactivité et plus de souplesse, afin de travailler plus intelligemment.

 

PME