Vous avez dit « collaboratif » ?

Convertis à des modes de consommation de l’information plus immédiats et personnalisés, les salariés recherchent la même fluidité dans la sphère professionnelle.

A l’image de la révolution technologique qui a transformé nos interactions dans la sphère privée, la communication en entreprise a dramatiquement changé au cours des dix et même cinq dernières années. La porosité des frontières au sein des départements d’entreprise et des groupes internationaux, la mise en commun de connaissances et d’expertises au sens large, le développement de nouvelles façons de collaborer sont autant de phénomènes que l’on doit à l’explosion de nouvelles technologies et à l’émergence d’un mode bien particulier d’interaction : plus intuitif, plus participatif et plus fluide.

Hashtags, notifications, forums, statut… quand nos réflexes « réseaux sociaux » s’invitent au travail

Convertis à des modes de consommation de l’information plus immédiats et personnalisés, les employés d’entreprise recherchent la même fluidité dans la sphère professionnelle. Cette tendance s’accentue avec l’entrée sur le marché du travail de la génération Y pour qui les interactions digitales sont le mode privilégié de communication. Etre capable de s’abonner rapidement à un fil d’information spécialisé, d’ouvrir un forum d’échange d’idées ou encore de créer un groupe de partage de données sur un temps limité ou sur un projet donné sont autant de réflexes introduits par les réseaux sociaux qui aujourd’hui font partie de l’univers professionnel.

En pratique, certains secteurs sont plus naturellement tournés vers ces nouveaux modes d’échange et les entreprises qui travaillent en mode projet par exemple sont particulièrement demandeuses de systèmes professionnels d’informations qui facilitent la collaboration et l’ouverture des processus.

Tout éditeur d’ERP de nouvelle génération a pour mission de produire des solutions informatiques qui, non seulement répondent à ces nouvelles exigences, mais permettent aussi de les optimiser depuis les bureaux de la direction jusqu’à la chaîne de production. Avec des systèmes de messageries de pointe synchronisés aux réseaux d’entreprise et qui permettent une ouverture sur les  « workflows », les collaborateurs peuvent travailler ensemble de manière fluide et structurée, en toute transparence. L’idéal du réseau social d’entreprise qui, à l’image du réseau social personnel, connecte immédiatement l’utilisateur avec des données et des acteurs pertinents en fonction de ses besoins et de son projet du moment dès qu’il allume son ordinateur semble aujourd’hui réalisable.

La fluidité entre l’interne et l’externe comme véritable innovation

Si le concept de travail collaboratif est sur toutes les lèvres et semble le “must do” de toute entreprise qui se veut innovante, c’est l’ouverture de l’écosystème de l’entreprise vers l’extérieur qui définit la puissance des outils de collaboration sociale. La plupart des solutions ERP proposent des applications de collaboration sociale en interne, mais c’est la possibilité d’associer des clients, partenaires ou fournisseurs à ces conversations et ces échanges de données ciblées qui distingue les systèmes ERP de nouvelle génération. La vraie collaboration est celle qui gomme les frontières entre les acteurs externes et internes d’une entreprise. Elle permet de créer des équipes de travail et des groupes de réflexion bien plus productifs et motivés puisqu’ils sont rassemblés non pas à partir de titres ou de positions au sein d’une structure, mais pour réaliser un objectif précis de production, de ventes ou encore de résolution de crise.

Inviter les clients à participer à des groupes de discussions internes, créer des liens immédiats entre des ingénieurs et des utilisateurs finaux, partager un savoir-faire avec des fournisseurs, sont autant de pratiques qui allègent les flux de travail et permettent une plus grande agilité dans la réalisation de projets. Ces nouveaux modes d’interaction plus inclusifs et transparents sont garants de compétitivité puisqu’ils permettent d’échanger, de chercher ou de se référer à des données de manière immédiate et intuitive.

Plus de contraintes ou plus de choix ?

Certains voient avec inquiétude la pénétration de nos modes de consommation de l’information de la sphère privée dans la sphère professionnelle : la création d’une culture de présence et responsabilité professionnelle permanente, le manque de frontières entre la vie personnelle et la vie professionnelle, l’impossibilité de « décrocher ». Pourtant, c’est aussi ce qui distingue une solution de nouvelle génération d’une solution ERP classique – la dimension collaborative et réseau social d’entreprise qu’elle apporte est adaptée et adaptable au profil de travail de chaque utilisateur. C’est l’utilisateur qui choisit de cibler le type d’information pertinente qu’il souhaite recevoir en fonction de ses missions du moment, c’est l’utilisateur qui peut se joindre ou quitter un groupe de discussion sur une question précise, c’est encore l’utilisateur qui peut se servir du moteur de recherche dans le réseau social d’entreprise et accéder aux données dont il a besoin au moment où il en a besoin. A l’ère du « Big Data » où le flot constant de données peut parfois présenter le risque de la contre-productivité, il est essentiel de proposer des solutions qui permettent le choix d’une information ciblée, au moment précis où elle est pertinente pour un utilisateur donné.

Longtemps cantonnées à des fonctions d’exécution et de gestion, on voit comment les solutions logicielles peuvent devenir prescriptrices et gardiennes d’une participation active et éclairée à la vision de l’entreprise. Choisir un ERP de nouvelle génération adapté aux nouveaux modes de collaboration en entreprise et au profil des utilisateurs de la génération Y est une nécessité pour toute entreprise décidée à rester pertinente à l’ère où les interactions digitales dominent à la fois notre vie privée et professionnelle. 

ERP / Innovation