Dataviz : le potentiel n’est pas pleinement exploité dans les Ressources Humaines.

La problématique très répandue dans le domaine RH, n’est pas le manque d’analyse mais l’incapacité à visualiser les compétences dans l’entreprise. Cette mauvaise visualisation ralentit la gestion des talents et n’orchestre pas une mobilité interne efficace.

Du département financier au marketing en passant par les ressources humaines, l’intérêt de la datatviz est immense, à tous les niveaux de l’entreprise. En effet, les professionnels des ressources humaines peuvent valoriser le capital humain investi, de façon à retenir les talents : ce qui constitue un problème central dans l’économie d’aujourd’hui. Sans apporter la visualisation transversale des données, les SIRH ont déjà rendu les informations du capital humain accessibles. Elles seront récoltées, comparées à l’ensemble des données de l’entreprise, sont doublées d’une analyse statistique, le tout dans une interface intuitive et accessible à la compréhension de tous.

Il en va donc des DRH de savoir les utiliser à bon escient, que ce soit pour améliorer une campagne de recrutement, retenir les talents ou encore anticiper les besoins en formation.

L'un des grands problèmes des RH aujourd'hui est la difficulté à rassembler les bonnes informations depuis les différents outils utilisés dans l'entreprise. Pourtant, c'est indispensable pour permettre aux équipes de prendre les bonnes décisions. Ce qui permettrait aux utilisateurs RH, qui ne sont pas des experts en gestion de bases de données, d'intégrer simplement les données dont ils ont besoin et de les analyser rapidement.

Qu’est ce que le pouvoir de l’analyse des données peut-il faire pour le département RH en termes de décision ? 

Le Big data : une analyse qualitative est possible

L’analytique n’est pas exclusive aux métiers du marketing et de la finance. La méthode a prouvé sa polyvalence dans toutes les disciplines. Reste maintenant, à définir les métrics à observer afin d’en tirer profit dans le département RH. La problématique très répandue dans le domaine RH, n’est pas le manque d’analyse mais l’incapacité à visualiser les compétences dans l’entreprise. Cette mauvaise visualisation ralentit la gestion des talents et n’orchestre pas une mobilité interne efficace.

Aujourd’hui le data analytique peut être un élément essentiel du recrutement.

Le Big Data analytique est alimenté par l'extraction de connaissances, ce qui a soulevé de nouveaux moyens de compréhension du potentiel RH. Cette capacité d’analyse des grandes données indiquent aux professionnels les prévisions à élaborer et pourquoi les choses se sont passées ainsi. En effet, le caractère prédictif de l’analyse de données est en train de changer le rôle des Ressources humaines. L’analyse prédictive s’est récemment introduite dans les départements. Grâce à cela, ils repèrent les tendances, font des prévisions, pilotent une feuille de route pour décider sur une base de faits concrets et précis. L’utilisation de la dataviz (analyse et visualisation de données) dans la gestion RH, assiste les entreprises dans la maximisation du retour sur investissement de la masse salariale. Le coût de recrutement dans une entreprise est en moyenne de 15% du coût d’un salarié et la formation de 12 à 15%. Ces résultats quantifiables aident à maximiser le retour sur investissement du personnel et à comprendre si l’augmentation du coût de recrutement augmente les chances de trouver le bon candidat qui peut s’adapter à la culture de l’entreprise.

La donnée analysée, le meilleur outil de décision 

Dans le sourcing des candidats, le Big Data permet d’analyser le marché du travail d’un profil particulier. Ainsi il peut prédéterminer le nombre de candidats qui postulent à une offre en fonction des chiffres du bassin d’emploi combinés aux données et de sa base de CV. Dans le cas où l’entreprise reçoit moins de candidatures que prévu, les RH recevront comme message de revoir à la hausse le salaire proposé pour le poste, offrir une visibilité plus importante à l’offre sur les réseaux sociaux, recalibrer le ciblage géographique, etc.

Au niveau de la gestion des risques, la Data est influente dans la gestion des risques humains dans l’entreprise, comme par exemple la capacité à prédire le départ d’un collaborateur. Cela nécessite des inputs comme : le nombre d’année dans le poste, le salaire, la dernière formation, le changement de manager, la disponibilité de la main d’œuvre, les niveaux de compétences entrants, le taux d’engagement ou de désaffection. On peut à partir de cela anticiper et réagir en lui proposant, par exemple, une hausse de salaire ou une implication dans un projet stratégique. On peut également se concentrer sur la gestion de la performance.

Ces outils de pilotage prédictif assistent également la gestion de la performance, il est évident que le Big Data s’applique à d’autres domaines des ressources humaines. Les données sont associées à celles des autres départements, puis analysées afin qu’elles apparaissent en temps réel, au moment où l'utilisateur prend une décision: obtenir la bonne information pour la bonne personne et au bon moment. Former une telle collection de profils était considéré comme une tâche fastidieuse et longue.

Le Big Data analytique va profondément modifier les stratégies RH. La data aide l’entreprise à se procurer les ‘tops talents’ de son secteur. De plus il accompagne les professionnels des RH à mieux analyser leurs effectifs pour une rétention plus efficace des talents. Ces outils collectent les données RH, font ressortir les données en les valorisant et les contextualisent en les combinant aux autres données de l’entreprise. Le but principal est celui d’offrir une transversalité, qui est une valeur ajoutée dans la prise de décision et la conduite de la performance de l’entreprise. Ces accomplissements sont encore peu nombreux car le Big Data n’en est qu’à ses débuts dans les départements RH. Son utilisation n’est pas un réflexe systématique dans la transformation digitale d’une entreprise et l’objectif de départ, dans sa mise en place, reste l’expérimentation. Mais les entreprises qui l’utilisent sont en train de gagner du terrain.

Mobilité / Recrutement