L’ABC du Big Data décisionnel pour les entreprises soucieuses de préparer l'avenir

Au 19ème siècle, on recensait déjà les données de localisation des égouts et des puits pour empêcher la propagation de maladies. Nos objectifs n’ont pas changé. Nous procédons de même encore aujourd’hui. Simplement, la technologie permet d’opérer plus vite, avec davantage d’efficacité.

En période de crise, médecins et personnel infirmier peuvent désormais transmettre des données à analyser à l’autre bout du monde et obtenir des résultats en quelques secondes, quand dans les années 1800, les relevés, observations et analyses manuels prenaient du temps avant que les patients puissent en ressentir un quelconque bienfait. Les avancées de la technologie sont telles aujourd’hui que les questions concernant le Big Data ne portent plus tant sur la nature des données collectées que sur le lieu où elles sont conservées et l’utilisation qui en est faite. Trois grands concepts qui sous-tendent l’analyse du Big Data, que l’on peut résumer par ABC, pour Accès, Bénéfices et Collaboration, apportent les réponses à ces questions.

Accès

Nous accédons chaque jour à d’énormes quantités d’informations. Chaque minute, Google traite plus de quatre millions de recherches, les utilisateurs de Facebook se partagent près de 2,5 millions de publications de contenus et il s’échange plus de 200 millions d’e-mails. Imaginez votre routine quotidienne : vous vous réveillez, vous consultez l’actualité en ligne, vous prenez votre petit déjeuner, vous vérifiez l’horaire des transports, ou le trafic, sur le trajet vous vous connectez au Wi-Fi public. Ces activités a priori de faible incidence supposent le traitement d’énormes quantités de données, nous sommes habituées à recevoir en temps réel ou presque les derniers messages des comptes Twitter que l’on suit. Ces tendances amènent les dirigeants d’entreprises à se demander pourquoi leurs solutions de Business Intelligence peinent à leur offrir les mêmes performances.

Les analystes du marché tendent à incriminer les volumes de données qui seraient trop importants et trop complexes pour les outils de gestion de base de données actuels ou les applications traditionnelles de traitement des données. Mais plutôt que de succomber aux sirènes du marketing et de toujours vouloir la dernière technologie flambant neuve, les décideurs devraient prendre du recul pour évaluer leurs objectifs métier et aligner leurs initiatives Big Data sur les objectifs stratégiques de leur organisation. C’est ainsi que vous vous donnerez les moyens d’accès aux informations extraites de l’analyse de vos données pour améliorer vos résultats au quotidien.

Bénéfices

Une fois que vous avez accès aux informations, l’analyse décisionnelle des données peut aider à faire passer votre activité à la vitesse supérieure. Quand un client ou un dirigeant souhaite voir les chiffres, la démonstration des résultats par des données quantitatives peut être décisive pour conclure une vente ou faire valider le recrutement d’un nouveau talent ou le lancement d’un programme. Mais par-delà la validation première, l’analyse du Big Data peut aider à réduire les coûts, conduire à prendre plus rapidement de meilleures décisions et inspirer le développement de nouveaux produits et services.

Les budgets sont une contrainte permanente des responsables IT et il suffit de comparer le prix de la plupart des technologies d’analyse du Big Data et des architectures traditionnelles pour qu’il apparaisse évident qu’une approche orientée vers l’avenir de l’analytique est bien plus bénéfique. Une fois la technologie en place, le processus décisionnel s’en trouvera stimulé et permettra des prises de décisions plus rapides et plus précises, qui se répercuteront favorablement sur les résultats. Enfin, et peut-être même surtout, l’analyse du Big Data peut servir à créer des nouveaux produits et à imaginer des services pour les clients. Une fois que vous comprenez ce que vos clients attendent exactement par l’analyse des usages et des tendances de consommation, en tenant comptes de leurs remarques, vous êtes davantage en mesure d’adapter vos offres.

Collaboration

Nombreux sont ceux qui n’aiment pas l’idée que l’on puisse avoir accès à leurs données et qu’il soit ainsi possible de les analyser. Mais il est plus facile de convaincre dès lors que les informations que l’on accepte de divulguer se traduisent par un service client de meilleure qualité ou des conditions d’utilisation mieux adaptées. Les entreprises ont tout intérêt à amener leurs clients à collaborer avec elles à l’amélioration du service rendu. Créez des occasions où vos clients auront le choix des informations qu’ils partagent, et donc un sentiment de contrôle, du moment que vous-même pouvez en retirer des enseignements qui vous aideront à améliorer votre service ou votre produit. Une fois qu’un climat de confiance aura été établi, vous aurez accès à toujours plus d’informations décisionnelles et pourrez les exploiter pour guider vos futures orientations stratégiques.

Dans un contexte marqué par l’évolution constante de la technologie et l’intensification des flux des données qui inondent les entreprises, il est crucial de mettre en place une stratégie orientée vers l’avenir pour le préparer. Dans le domaine de l’analytique et du Big Data, cela passe par la création de modèles prédictifs et l’adoption d’une approche collaborative de définition du contexte. Il est de plus en plus manifeste que les anciennes pratiques de mesure du succès sont vouées à l’échec. En 2016, prenez le temps de la réflexion en suivant le modèle ABC et orientez vos initiatives d’analyse du Big Data vers l’avenir.

Big Data / Décisionnel