PME : les questions à se poser lors de l’achat de solutions de stockage

Dès qu’une entreprise se développe et se dote d’applications supplémentaires, comme un CRM ou ERP par exemple, il devient nécessaire d’opter pour des solutions de stockage plus performantes et plus évolutives.

De nombreuses PME ont des besoins en IT comparables à ceux des grandes entreprises. En fonction de la vitesse de leur développement, elles atteindront un point ou une approche trop basique du stockage des données et des applications qui viendra pénaliser leur performance et induira des coûts de plus en plus élevés. Il est, par exemple, simple et peu coûteux de stocker localement les fichiers utilisateurs d’une petite structure, mais cela devient bien plus complexe lorsque l’entreprise s’agrandit

Dès qu’une entreprise se développe et se dote d’applications supplémentaires, comme un CRM ou ERP par exemple, afin d’aider ses utilisateurs et ses clients, il devient nécessaire d’opter pour des solutions de stockage plus performantes et plus évolutives.

Les baies de stockage SAN d’entreprise présentent de nombreux avantages. Comparés à l’approche plus basique du stockage DAS, les baies SAN offrent une administration simplifiée, une évolutivité accrue et des fonctions avancées de réplication, de compression et de snapshot notamment. Elles offrent de meilleures fonctionnalités de reprise après sinistre et des coûts de stockage optimisés.

Il existe différentes solutions de stockage et choisir la bonne en fonction des besoins et des charges de travail spécifiques d’une entreprise n’est pas une décision à prendre à la légère. Le stockage est une fonction stratégique avec des ramifications à l’échelle de toute l’entreprise.

Voici quelques conseils et réflexions destinées aux PME qui souhaitent investir dans une nouvelle baie de stockage ou à migrer vers un nouveau type de système :

Des baies Full-Flash ou Flash hybrides

L’émergence de la technologie Flash est probablement ce qui a le plus marqué le marché du stockage  ces dernières années. Le stockage Flash a permis une très nette amélioration des performances ainsi qu’une fiabilité de haut niveau, comparé aux disques rotatifs traditionnels. Cela incite donc les entreprises à peser le pour et le contre entre le choix de la performance et celui du coût. Le prix de la technologie Flash a beau baisser fortement, le coût demeure le principal frein à la généralisation de son adoption. De nombreuses entreprises, ayant des budgets IT serrés, n’envisagent pas d’investir dans le stockage Flash malgré les importants gains de performance car les coûts sont encore élevés par rapport aux disques durs traditionnels.

Il y a principalement deux approches possibles : hybrides et full-Flash. D’après les analystes d’IDC, la grande majorité des entreprises privilégie l’approche hybride, qui combine stockage Flash et disques durs rotatifs. Avec la bonne architecture, le bon dimensionnement et les fonctionnalités adéquates, les baies de stockage hybrides offrent les meilleurs compromis : le stockage Flash de hautes performances pour les applications les plus exigeantes et les plus fréquemment utilisées, et du stockage sur disques durs mécaniques moins couteux pour les données anciennes et plus rarement consultées. Pour les entreprises de toute taille, le principal avantage est d’avoir une baie hautement capacitive pour le stockage à long terme et économique de données inactives, en parallèle de la couche Flash aux performances accélérées et offrant une latence très faible pour les données les plus utiles. C’est la garantie pour les entreprises de bénéficier de performances optimales aux meilleurs coûts.

Si la rapidité de fonctionnement des systèmes full-Flash est impressionnante, peu d’entreprises ont en réalité un besoin aussi élevé en performance et peuvent se permettre cet investissement. Les baies Flash hybrides offrent un juste équilibre entre le coût-par-gigaoctet et le coût-par-IOPS, tout en répondant aux besoins des entreprises avec une solution unique. Si elle est correctement conçue et configurée, la solution peut offrir des performances quasiment identiques à celles des baies full-Flash.

Les analystes estiment que le marché Flash hybride est huit à neuf fois plus important que le marché full-Flash. La technologie Flash est un vecteur de transformation, mais l’approche hybride est la meilleure solution pour adresser toutes les charges de travail de façon optimale à un prix global nettement inférieur. Dans le contexte actuel de l’essor du Big Data, les entreprises ne peuvent plus se contenter des disques durs rotatifs pour l’ensemble de leurs besoins de stockage, et le choix du Flash hybride permet de conjuguer idéalement grande rapidité, faible coût et économie d’échelle.

Dans l’environnement professionnel actuel, 20% seulement des données stockées sont actives et récentes alors que 80% des données sont anciennes, inactives et rarement utilisées. Partant de ce constat, la meilleure décision à prendre pour respecter son budget IT est celle d’une baie qui combine les deux types de supports de stockage et qui répond parfaitement aux attentes pour des coûts optimisés.

L’automatisation et l’intégration des meilleures applications logicielles

Dans la plupart des PME, les administrateurs IT doivent en faire toujours plus avec beaucoup moins de moyens. Avec les baies de stockage virtualisées, différents types de disques sont combinés dans un pool de ressources uniques, ce qui limite le temps et les compétences mobilisés pour l’administration et la configuration. La hiérarchisation automatisée du stockage présente l’avantage de combiner des disques offrant des capacités et des performances différentes dans un même volume. Les données peuvent être déplacées d’un type de disque à un autre selon la fréquence de leur utilisation. Ces deux aspects peuvent être très utiles pour les PME qui tentent de gérer chaque outil et chaque application de leur datacenter malgré leur budget limité.

Les administrateurs IT devraient privilégier des baies SAN aux fonctions intuitives et simples avec une hiérarchisation automatique pour standardiser, simplifier et automatiser l’infrastructure IT. Ces baies doivent pouvoir s’adapter et évoluer de la petite base de données d’un département d’une grande société au groupe international. C’est dans une hiérarchisation automatique des données efficace que se trouve la recette secrète des baies Flash hybrides les plus économiques. Elle permet de soulager l’administrateur IT des tâches d’organisation des données par le déplacement automatique des données des disques Flash les plus onéreux vers les disques les plus économiques à mesure que les données deviennent anciennes. Ainsi, les plus actives sont sur les disques Flash de hautes performances et les données plus anciennes se trouvent sur les disques mécaniques à un coût inférieur, sans que l’utilisateur ou l’administrateur ait besoin d’intervenir.

De plus, ceux qui envisagent d’investir dans une baie SAN devraient s’assurer que le fournisseur offre des garanties d’intégration avec les hyperviseurs et les fournisseurs d’infrastructures virtualisées. Par exemple, les baies de stockage qui supportent la fonctionnalité vStorage API for Array Integration (VAAI) de VMware autorisent le traitement de certaines taches par la baie de stockage, de façon à ce que les serveurs et l’infrastructure IT globale fonctionnent de manières plus efficace.

Les disques Flash les plus récentes sont plus économiques

De nouveaux types de disques Flash sont régulièrement introduits sur le marché. Les PME souhaitent que leurs systèmes de stockage actuels puissent intégrer facilement ces nouvelles technologies sans devoir remplacer l’existant. Pour ce faire, elles doivent privilégier les baies SAN qui ont prouvé par le passé qu’elles pouvaient intégrer ces nouveaux disques de la manière la plus économique possible.

La technologie Triple-Level Cell (TLC) équipé de 3D NAND est la dernière innovation en date concernant la technologie Flash. Elle offre les plus hautes capacités par disque et le rapport coût-performance le plus bas parmi tous les disques flash Entreprise. Avec TLC, la technologie Flash commence à se positionner sur un prix au Go équivalent à certains disques durs 15K haut de gamme pour des performances 24 fois supérieures, jusqu’à quatre fois la densité des disques flash MLC, avec une latence et une consommation énergétique très basse. C’est le choix idéal pour les organisations aux budgets limités. Ses performances en lecture sont excellentes à un prix très compétitif. Cette nouvelle technologie peut également se positionner comme le complément idéal des disques SSD de type « write intensive » (SLC/eMLC) pour les applications les plus exigeantes. Cette combinaison donne lieu à une solution Flash optimisée qui offre les performances du full-Flash mais hiérarchise automatiquement les données entre les deux types de disques Flash pour réduire le coût global de stockage et maintenir les performances.

L’alternative la plus avantageuse pour les PME est de combiner des baies de stockage fiables et faciles à utiliser avec du stockage Flash au meilleur coût qui utilisent les techniques de hiérarchisation de données et d’automatisation. Dans les prochains mois, de nombreuses PME adopteront la technologie Flash pour la première fois via l’approche Flash hybride. Au final, les DSI des entreprises de toute taille privilégieront les solutions de stockage qui leur apportent les meilleurs niveaux de performance, de fiabilité, d’évolution, avec des fonctions comme la réplication inter-baie pour faciliter la reprise après sinistre.

Autour du même sujet