Les professionnels du Web peuvent-ils augmenter leur productivité grâce aux NAS ?

Le NAS permet d’optimiser le workflow et les processus de travail. Plusieurs modèles disposent de fonctionnalités permettant un transfert de fichiers, la création de machines virtuelles, ou encore une amélioration des performances applicatives.

Dans un monde ultra-connecté, le réflexe premier lorsque l’on arrive dans une pièce est de savoir s’il y a une connexion Internet. Mais aujourd’hui les professionnels se préoccupent d’une connexion discontinue. Qu’ils soient au bureau ou en déplacement, ils ont désormais besoin d’avoir accès à leurs documents de façon immédiate.

Pour certains corps de métier, le NAS permet d’optimiser le workflow et les processus de travail. Plusieurs modèles disposent de fonctionnalités permettant un transfert de fichiers très rapide, la création de VM (machines virtuelles), ou encore une amélioration des performances applicatives. Ces fonctions sont particulièrement adaptées aux professionnels du web - qu’ils soient développeurs, graphistes ou webmarketeurs.

Sauvegarder, accéder et partager facilement ses documents

C’est la fonction première d’un NAS : doté d’un ou plusieurs disques durs, souvent de très haute capacité, le NAS, une fois connecté, se comporte comme le disque dur partagé « classique » d’un ordinateur. Une fois l’ordinateur connecté au réseau auquel appartient le NAS, il ne reste plus qu’à accéder directement à ses données, et à toutes celles partagées par l’entreprise, via son navigateur habituel ou un portail web dédié ou via une connexion sécurisée, le NAS pouvant faire office de serveur VPN ou serveur FTP. Les professionnels du web travaillent souvent en collaboration avec plusieurs services, et le partage des ressources est indispensable pour eux. Le NAS permet de s’assurer que tous les documents partagés sont disponibles instantanément dans toute l’entreprise, bien qu’il soit possible de mettre en place des droits d’accès par dossier.

Afin de coller aux nouvelles habitudes de travail, de plus en plus mobiles, ces documents peuvent également être visibles ou même téléchargés sur les terminaux mobiles. Ainsi, en déplacement, inutile de se demander s’il faut emmener un ordinateur ou même un disque dur externe avec soi.

Les NAS permettent même de pouvoir synchroniser automatiquement les fichiers entre le NAS et tous les ordinateurs et appareils mobiles qui s'y connectent, garantissant que tous les collaborateurs aient accès à la dernière version du fichier, même en déplacement ou lorsqu'ils travaillent en équipe sur un même projet.

Les professionnels du web travaillent à longueur de journée sur des documents souvent très lourds : maquettes, fichiers .PSD, photos ou vidéos en très haute définition, etc.

Certains NAS proposent une connexion Thunderbolt 2 permettant d’améliorer les débits et la bande passante. Les fichiers peuvent donc être chargés, sauvegardés et partagés jusqu’à 4 fois plus rapidement qu’avec une connexion en USB 3. Ils peuvent également être consultés à distance en toute fluidité, à l’aide d’une simple connexion Internet.

La sauvegarde automatique, d’un ordinateur complet ou d’une partie des fichiers seulement, peut également faire partie des fonctionnalités paramétrables d’un NAS. En planifiant cette sauvegarde le soir, après son départ du bureau, l’utilisateur n’est pas gêné par d’éventuels ralentissements de la bande passante et n’a plus à se soucier de la perte éventuelle de ses données professionnelles. 

Développement, virtualisation et optimisation d’espace

Que ce soit sur le Web ou pour développer des applications mobiles, le profil d’ingénieurs en développement fait partie des plus recherchés actuellement. D’après une étude réalisée par le cabinet Computer Futures (*), la demande en développeurs Web et mobile est la plus forte dans le secteur IT, devant les profils systèmes embarqués, Cloud et Big Data. 

L’une des technologies phares utilisée par la communauté des développeurs est aujourd’hui la conteneurisation. Il s’agit de technologies de virtualisation légères – appelées conteneurs (Docker, LXC, etc) - qui permettent de créer un environnement virtuel totalement indépendant du système dans lequel il est développé. Conçu sur mesure, un conteneur n’embarque que les éléments vitaux des applications (l’application en elle-même et ses dépendances) et non toutes les librairies ou l’OS environnant. Il est donc léger et facile à déployer, ce qui confère aux développeurs une liberté et une flexibilité difficile à atteindre avec les VM (machines virtuelles) classiques.

Ces technologies conteneurs sont supportées par certains modèles de NAS, ce qui permet aux développeurs de profiter de tous les avantages des conteneurs, mais aussi de télécharger et d’installer sur le NAS des applications externes sans avoir à se soucier du système d’exploitation utilisé et des compatibilités.

Faciliter le déploiement de l’IoT

L’internet des objets (IoT) représente un nouveau concept disruptif et porteur. A terme, les objets connectés, les capteurs en magasins ou encore sur les dispositifs publicitaires permettront aux marques de personnaliser leurs communications et leurs services aux consommateurs. De plus en plus d’entreprises développent des services basés sur cette technologie afin d’anticiper les futurs besoins.

Le NAS dispose, de manière native, de plusieurs atouts permettant de gérer l’IoT, comme la capacité de stocker un grand nombre de données en provenance des divers capteurs ou encore le chiffrement complet des données et des liaisons. Afin de proposer l’équipement le plus polyvalent possible, certains constructeurs de NAS proposent en parallèle le support de technologies conteneurs optimisées pour l’IoT. 

L’ajout de tels conteneurs permet de s’assurer de la compatibilité avec toutes les normes et protocoles IoT mais aussi d’optimiser la vitesse de déploiement des applications. Pour les professionnels du web, cet élément peut être décisif s’ils veulent être les premiers à offrir un service ou une application IoT.

Le NAS est donc un outil aux nombreuses fonctionnalités, qui dépassent désormais de loin les simples options de stockage. Polyvalents et évolutifs, ils conviennent parfaitement aux besoins multiples des entreprises modernes, et sont en mesure d’évoluer avec ces dernières.

(*) Étude ComputerFutures (2015)

Autour du même sujet