Peur des ransomwares ? Pas de panique, voici 5 conseils pour les éviter

Le ransomware... autrement dit, la prise d'otage de votre ordinateur. On comprend aisément que ça a de quoi en effrayer plus d'un. Surtout lorsqu'on sait que la seule façon de récupérer l'accès à ses données, c'est de payer. Et pourtant, il existe des conseils simples pour éviter ce fléau.

J'ai lu un jour que Bill Gates a dit : "Tout traitement sans prévention n'est tout simplement pas viable". J'imagine qu'il parlait de maladie, mais cette déclaration est particulièrement vraie dans de nombreux contextes, y compris celui de la cybersécurité.

Ces dernières années, il semble qu'il ne peut se passer guère plus d'une semaine sans que l'on entende parler d'attaques de logiciels rançonneurs, connus aussi sous le nom de "ransomwares". C'est devenu une épidémie mondiale qui a touché des victimes de haut niveau, telles que des hôpitaux et des organismes gouvernementaux. Mais les malwares ne se contentent pas de s'attaquer à des cibles de grande envergure. Les entreprises de toute taille et dans de nombreux secteurs en sont rapidement devenues des victimes. Vous connaissez peut-être même quelqu'un qui travaille dans une entreprise qui a été touchée. Dans la lutte contre les logiciels rançonneurs, la meilleure stratégie consiste en premier lieu à éviter de devenir une victime. Mais par où commencer ? Les pratiques suivantes peuvent vous aider à éviter les attaques de logiciels rançonneurs contre votre entreprise.

1. Sauvegardez vos données et vos fichiers

Avec l'avènement d'un stockage plus fiable en réseau et dans le cloud, nombreux sont parmi nous ceux qui ont tout simplement perdu l'habitude de sauvegarder leurs fichiers et leurs données. Pourtant, en cas d'attaque de logiciel rançonneur, il peut être possible d'utiliser ces sauvegardes au lieu de payer la rançon. Au moins, ces sauvegardes vous permettront de décider par vous-même si le coût de la restauration est plus ou moins important que la rançon demandée.

Il existe une seconde raison pour laquelle il est extrêmement important d'avoir des sauvegardes. Même si vous êtes prêt à payer la rançon, n'oubliez pas que vous placez votre confiance dans les mains d'un cybercriminel. Quelle garantie avez-vous qu'il vous fournira la clé de déchiffrement une fois que vous aurez payé ? Ou pire encore, vous payez, il vous donne une clé, et vous ne pouvez toujours pas récupérer vos fichiers. Le logiciel rançonneur peut être bogué, ou peut ne pas fonctionner dans votre environnement. N'oubliez pas que les logiciels rançonneurs ne sont pas des logiciels commerciaux qui ont subi des tests rigoureux d'assurance qualité. Comme il est préférable d'éviter de faire confiance à votre agresseur, il est donc important de sauvegarder régulièrement vos précieux fichiers, en utilisant de préférence un stockage déconnecté. Activez les sauvegardes automatiques, si possible, pour vos collaborateurs, afin qu'ils n'aient pas à se rappeler d'effectuer régulièrement des sauvegardes.

2. Formez vos collaborateurs à reconnaître les menaces potentielles

La formation des utilisateurs a toujours été un élément clé pour éviter les infections de logiciels malveillants. Ce même principe vaut également pour les logiciels rançonneurs. Les principes de base (à savoir : la provenance des fichiers, la raison de leur réception, et s'il est possible de faire confiance à l'expéditeur) continuent d'être des outils utiles que vos collaborateurs doivent utiliser avant d'ouvrir des fichiers et des emails. Les méthodes d'infection les plus couramment utilisées dans les campagnes de logiciels rançonneurs restent le spam et les emails de phishing. Très souvent, la sensibilisation des utilisateurs peut empêcher une attaque avant qu'elle n'ait des chances de réussir. Prenez le temps de former vos utilisateurs, et veillez à ce qu'ils signalent immédiatement à vos équipes de sécurité tout élément inhabituel.

3. N'ouvrez l'accès qu'à ceux qui en ont besoin

Afin de minimiser l'impact potentiel d'une attaque de logiciel rançonneur contre votre entreprise, veillez à ce que les utilisateurs n'aient uniquement accès qu'à l'information et aux ressources nécessaires pour effectuer leur travail. Cette mesure permet de réduire considérablement la possibilité pour une attaque de logiciel rançonneur de se propager dans votre réseau. Une attaque de logiciel rançonneur menée contre le système d'un utilisateur est certes un problème, mais les conséquences potentielles d'une attaque sur l'ensemble du réseau sont considérables.

4. Gardez vos protections sur signatures à jour

Du côté de la sécurité de l'information, il est important de conserver un antivirus et d'autres protections à base de signatures en place et à jour. Bien que les protections reposant sur des signatures ne soient pas suffisantes pour détecter et stopper les attaques de logiciels rançonneurs sophistiqués conçus pour échapper aux protections traditionnelles, elles forment une composante importante d'une posture de sécurité globale. Les protections antivirus à jour peuvent protéger votre entreprise contre les logiciels malveillants connus, qui ont été détectés auparavant et pour lesquels une signature existe.

5. Implémentez une sécurité multicouches, comprenant des technologies avancées de prévention des menaces

On dit toujours que la meilleure défense est une bonne attaque. L'implémentation d'une approche multicouches de la sécurité offre la meilleure occasion de repousser les logiciels rançonneurs et d'éviter les dommages qu'ils pourraient causer. En plus des protections traditionnelles reposant sur des signatures comme l'antivirus et le système de prévention d'intrusions, les entreprises ont besoin d'incorporer des couches supplémentaires pour bloquer les nouveaux logiciels malveillants inconnus pour lesquels il n'existe pas encore de signature. Deux éléments clés à considérer sont l'extraction des menaces (nettoyage des fichiers) et l'émulation des menaces (technologie de bac à sable avancée). Chaque élément fournit une protection distincte. Lorsqu'ils sont utilisés ensemble, ces éléments constituent une solution complète de protection contre les logiciels malveillants inconnus au niveau du réseau et directement sur les postes.

La mise en œuvre de quelques mesures préventives clés dans la lutte contre les logiciels rançonneurs peut faire la différence entre rester protégé et devenir une victime. Continuez de sauvegarder vos données pour vous assurer de leur disponibilité en cas de chiffrement de vos fichiers. Formez vos collaborateurs à reconnaître et à éviter les menaces potentielles, et limitez leur accès aux seuls systèmes et fichiers dont ils ont réellement besoin pour mener à bien leur mission. Gardez à jour votre antivirus et autres protections reposant sur des signatures pour effectivement éviter ce qui peut l'être. Enfin, implémentez des solutions de prévention avancée des menaces dans le cadre d'une approche multicouches de la sécurité pour empêcher les attaques inconnues, telles que les logiciels rançonneurs, d'atteindre votre entreprise.

Stockage / Chiffrement