SD-WAN et réseaux MPLS : demain le WAN hybride

La connectivité est aujourd’hui une priorité pour les entreprises qui veulent innover : un accès internet ultra haut-débit est devenu un plus indispensable pour soutenir la transformation digitale.

Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et hyper convergence, CRM 3.0 et Business Intelligence, Big Data et Internet des Objets. Tout le monde parle de transformation digitale, elle fait partie du quotidien des entreprises  qui ont commencé sérieusement à relever le défi de la numérisation des services. La transition vers le numérique marque notre époque et pousse les entreprises vers l’automatisation des TIC, la technologie entraînant une révolution dans les modèles économiques et les méthodes d’investissement.
Numériser les services permet d’améliorer l’expérience utilisateur, de favoriser le paiement électronique, de faciliter les démarches administratives et les procédures d’achat tout en scellant les bases d’un investissement dans une économie de partage et dans l’industrie 4.0.

Le besoin de connectivité est donc aujourd’hui une priorité pour les entreprises qui veulent innover : un accès Internet ultra haut-débit est devenu un plus indispensable pour soutenir la transformation digitale. Actuellement, entre 30% et 50% du trafic de données des grandes entreprises a migré dans le cloud. D’ici 2030, on pourrait atteindre 80% des déploiements d’applications dans le cloud. Alors que 89% des entreprises considèrent – selon une étude de SDX Central – que l’open data est le défi de demain, et alors que la bande passante croît de 20% en moyenne chaque année, l’infrastructure cloud va remplacer le data centre traditionnel. Dans ce scénario, les technologies SD-WAN promettent une plus grande souplesse d’utilisation.

Grâce au SD-WAN, d’ailleurs, il est possible de créer des réseaux hybrides intégrant différentes technologies d’accès, y compris les services Internet, qui permettent d’accéder en temps réel à la première connexion accessible. Il s’agit, en effet, de la déclinaison du concept de SDN (Software Defined Network) appliquée aux réseaux étendus d’entreprises, impliquant des changements en termes de logiciels et de principes et dans les fonctionnalités types de la mise en réseau.

Le SDN a pour objectif de transformer les réseaux traditionnels en plateformes dynamiques, optimisées. Et dans ce contexte, les applications jouent un rôle central. Cette nouvelle approche n’est pas cantonnée au réseau, elle s’applique également à toute l’infrastructure, à la sécurité du stockage, aux data centres ou aux réseaux internationaux SD-WAN.

La délocalisation des data centres (qui ne sont plus localisés au sein des entreprises, mais souvent aussi en dehors), la délocalisation des utilisateurs (accès aux services en tout lieu, via un appareil mobile), la création de nouveaux services et de nouvelles applications ont conduit à l’émergence de nouveaux besoins, pour les entreprises et les professionnels. Et pour satisfaire ces besoins, l’utilisation du SDN est devenue de plus en plus recherchée.

Dans tous les cas, les technologies SD-WAN ne viennent pas en substitution des systèmes existants et déjà utilisés dans les entreprises. Au contraire, elles représentent une solution alternative qui peut coexister avec les réseaux MPLS, qui permettent aujourd’hui de profiter de nombreuses fonctionnalités. L’utilisation des deux technologies, sans surprise, a été pionnière de ce que l’on appelle le WAN hybride, dont les avantages sont multiples. Tout d’abord, la réduction des coûts globaux est évidente : alors que de plus en plus d’entreprises font appel à des technologies de vidéo (Skype Entreprise entre autres), les applications peuvent par exemple être transmises via ADSL/HDSL à faible coût, sans saturer le réseau MPLS actif. Ce n’est pas tout, les entreprises gagnent également en termes de fiabilité et de flexibilité, comme dans le cas d’une défaillance de la liaison initiale pour une application, il est possible de compter sur d’autres liens présents, assurant ainsi la continuité de service. En effet, le SD-WAN réagit aux changements dans le réseau et s’adapte au fil de l’eau.

L’intérêt du SD-WAN est la possibilité de combiner plusieurs technologies sans délaisser le MPLS, c’est ce qu’on appelle le WAN hybride. Une solution qui optimise intelligemment les flux des données des applications entre les bureaux locaux et le cloud privé du siège d’une entreprise, accélère les services utilisés par le cloud public. Cela permet, pour le même investissement que dans le passé, d’améliorer la qualité de la bande passante pour chaque Mbit/s.

Réseaux / WAN