Tenir compte de Rankbrain pour son référencement naturel

L’une des innovations les plus passionnantes de Google réside dans sa capacité à répondre de façon toujours plus pertinente aux interrogations des internautes. Il s’agit là d’une conception sémantique du web pourtant longtemps considérée comme utopique mais qui est en train de prendre vie et tend de plus en plus vers une approche digitale personnalisée et humanisée.

Comment fonctionne Rankbrain ?

Rankbrain, l’intelligence artificielle du moteur de recherche conçue par le spécialiste en neurosciences Greg Corrado, puise sa force dans le machine learning (l’auto-apprentissage par l’expérience). Actuellement 3ème facteur le plus important aux yeux de Google, celui-ci est particulièrement efficace pour les nouvelles requêtes et devrait prendre encore plus d’ampleur avec la recherche vocale. Impossible donc de faire l’impasse sur les exigences que celui-ci implique.

Repenser sa stratégie SEO en fonction de Rankbrain

Bien qu’il ne faille pas se délester des techniques d’optimisation SEO classiques, Rankbrain engage les professionnels du référencement naturel vers une démarche bien plus qualitative et axée sur les utilisateurs plutôt que les robots. Contrairement aux anciennes recommandations de Google qui ont souvent abouti à des abus lourdement pénalisés en retour (surproduction de liens externes ou contenu surchargé de mots-clés), prendre Rankbrain en compte dans sa stratégie de référencement naturel pourra difficilement amener à ce genre de situation.

En effet, ses critères étant propres à chaque secteur et en évolution constante (même les ingénieurs Google ont admis ne pas comprendre entièrement la façon dont fonctionne Rankbrain), il ne s’agit plus de penser son site selon des règles strictes telles que des mots-clés stratégiques devant être optimisés page par page, mais plutôt de connaitre sa cible à la perfection pour proposer les réponses les plus intéressantes et utiles. Voici donc quelques points à prendre en compte pour rester dans la course :

  • Imaginez des conversations avec vos lecteurs plutôt que des textes à rallonge pour les moteurs

Ne vous focalisez plus uniquement sur des termes stratégiques mais plutôt des thématiques à développer. Validez l’intérêt des axes identifiés en parcourant les forums et autres communautés liées à votre activité.

En fonction des conclusions que vous pouvez en tirer, établissez un plan de rédaction qui vous permette de répondre de la façon la plus claire et intéressante qui soit aux préoccupations des internautes que vous souhaitez attirer. Dans la mesure du possible, trouvez des angles d’approche originaux pour traiter vos sujets. Favorisez également le type d’informations pouvant potentiellement s’afficher en position zéro (listes à puces, vidéos, tableaux, questions associées…).

  • Peaufinez l’incitation au clic

L’engagement des internautes étant primordial pour Rankbrain, les clics sur vos résultats lors d’une requête donnée envoient un important signal de pertinence à Google. Il est donc important de soigner vos meta Titles et Descriptions non pas uniquement pour mettre en avant certains mots-clés, mais surtout pour que ceux-ci soient attractifs pour les internautes.

  • Offrez une expérience irréprochable

Par extension, le parcours des internautes sur votre site, leurs interactions et le temps qu’ils consacrent à leur visite se révèlent également être d’importants signaux de qualité et de pertinence. Mettez donc à plat l’ergonomie de votre site et faites preuve d’empathie en repensant sa conception. N’hésitez pas à vous inspirer des leaders dans votre domaine afin de repérer les bonnes idées et pratiques.

  • Soignez votre image de marque
C’est finalement la meilleure façon pour que les internautes se rappellent de vous et soient attirés par les résultats émanant de votre site. Améliorez votre notoriété en utilisant la publicité payante sur les points de contact de votre cible, apportez votre parole d’expert sur les
thématiques importantes de votre secteur d’activité et n’ignorez pas les réactions de vos clients, qu’elles soient publiques ou confidentielles. 

Référencement naturel