Recherche vocale en situation de mobilité : comment adapter votre SEO ?

Très répandue sur le continent nord-américain, la recherche vocale progresse aussi en Europe. Initialement popularisée par Siri, Google Voice Search, Alexa et bien d’autres encore sont venus compléter l’offre, si bien que la recherche vocale pourrait représenter une part conséquente des requêtes d’ici quelques années.

Cela fait plusieurs mois que les professionnels du marketing digital le savent : l'évolution profonde des usages vers la recherche vocale doit être appréhendée dès à présent pour prendre la vague et ne pas être en perte de vitesse plus tard. Sachant que la recherche vocale est intimement liée à la mobilité, quelles évolutions dans votre stratégie digitale celle-ci doit-elle impliquer ?

Anticipez les besoins des internautes sur mobile

Le fait que votre site soit responsive n’est plus suffisant. Il est maintenant essentiel d’offrir à vos mobinautes la meilleure expérience qui soit. Qu’il s’agisse de simplifier le parcours utilisateur, de pousser l’information utile ou bien encore de minimiser le temps de chargement des pages. Si pour vous la notion « d’information utile » est floue, vous pouvez analyser vos données Google Analytics afin de déterminer les pages clés de votre site sur lesquelles les internautes s’attardent.

D’autre part, Google My Business est d’une grande aide pour vous rendre davantage visible en situation de recherche géolocalisée. Ainsi, vérifiez que vos informations pratiques et catégories associées à votre activité sont bien exactes. Soignez également votre description afin de donner envie aux internautes de faire un détour par votre boutique. Misez sur la qualité et l’originalité de votre offre par rapport à vos concurrents présents sur le même secteur géographique pour vous démarquer. Enfin, ne négligez pas les avis clients, car ils sont l’un des signaux perçus par Google pour témoigner de votre pertinence.

Oubliez les « mots-clés », raisonnez en termes de « moments clés »

Dans le langage vocal, les requêtes viennent naturellement, comme dans une conversation. Celles-ci ont d’ailleurs tendance à être plus longues que les recherches classiques qui dépassent rarement 3 termes, ce qui diminue l’intérêt de mots-clés stratégiques stricts. A la place, il est important de déterminer dans quelle situation votre prospect posera une question pouvant potentiellement amener à vous, et de quelle façon il la formulera de façon spontanée.

Pour cela, les « micro-moments » popularisés par Google peuvent vous être d’une grande aide. 4 étapes clés sont mises en lumière par le moteur de recherche au cours d’une journée :

« Je veux savoir »

« Je veux aller »

« Je veux acheter »

« Je veux faire »

Libre à vous ensuite de les adapter à votre activité et au contexte de consommation de vos produits ou services. Les réponses correspondantes devront être mises en valeur de façon claire sur votre site afin de répondre spontanément à ces types de besoins. Afin de vous aider dans cette démarche, votre Search Console vous donne la possibilité d’analyser les requêtes des internautes générant du trafic sur votre site.

Prenons l’exemple du site d’une chaine de restaurants japonais. Afin de répondre instantanément à la demande « me faire livrer un plateau de sushis », la homepage pourrait présenter en zoning central un service de géolocalisation automatique et modifiable de l’utilisateur, lui permettant ainsi de gagner du temps sur la saisie fastidieuse de ce type d’information. Cette fonctionnalité serait suivie des options « se faire livrer » et « trouver un restaurant à proximité » afin de répondre également au besoin des mobinautes à la recherche d’un restaurant à proximité.  

En conclusion, la recherche vocale représente une formidable opportunité pour inciter les entreprises à être toujours plus soucieuses des attentes de leurs cibles et de la façon d’y répondre le plus efficacement possible.

Mobilité / Google