Le monopole d'Internet Explorer se fissure

Les effets de la mise en place du ballot screen commencent à se faire sentir. Au détriment de Microsoft et de son navigateur fétiche Internet Explorer. Ainsi, depuis son lancement, les téléchargements d'Opera ont plus que doublé en Europe avec une progression de l'ordre de 130% en moyenne dans toute l'Europe. Même son de cloche du côté de Mozilla où Tristan Nitot a fait état d'une augmentation significative du nombre de téléchargements sans pour autant en préciser le nombre exact. Selon les derniers chiffres de Statcounter, IE aurait déjà abandonné 2,5% de part de marché en France contre 1,3% en Grande-Bretagne et 1% en Italie, au profit des autres navigateurs dont également Chrome et Safari.

Microsoft / Mozilla