Bonnes croissances pour IE 8 et Firefox 3.x

Après avoir connu un sursaut en novembre, le taux d'adoption d'IE 7 a poursuivi sa tendance baissière entamée depuis l'année dernière. De 43,2% en novembre, il a ainsi fondu de 0,6 point sur le mois écoulé.

Les déboires enregistrés sur les dernières versions de Firefox (bugs, blocage en empreinte mémoire...) ne l'ont pas empeché de voir son taux d'adoption progresser d'un mois sur l'autre (+0,5 point).

Dans les roues d'IE 6 qu'il devrait dépasser dans très peu de temps, IE 8 a enregistré une nouvelle hausse de son taux d'adoption, identique à celle du mois précédent (0,6 point).

Au jeu de la fragmentation des versions, Firefox s'en sort cependant mieux que son principal compétiteur, en se montrant capable de fédérer les utilisateurs autour d'une version majeure.