Chrome émerge, et IE perd de sa superbe

Septième mois consécutif de baisse de part de marché pour Internet Explorer. Le navigateur Web de Microsoft a accusé le coup en février avec un taux de pénétration qui a chuté en un an de 8,5 points.

Firefox a poursuivi tranquillement son bonhomme de chemin sans toutefois affoler les compteurs. Sur un mois, il a progressé de 0,3 point, mais de 3,2 points sur un an.

Mais, la performance du mois revient à Chrome qui a gagné d'un mois sur l'autre 0,7 point. Le navigateur de Google signe là sa seconde meilleure progression depuis un an.