IE : l'hémoragie d'utilisateurs s'est accentuée

Le navigateur Web Firefox voit sa courbe d'adoption progresser de mois en mois.  

Cependant, elle reste tout de même assez tassée dans la mesure où sur les 6 derniers mois, elle n'a crû que de 1,3%. Et ce n'est que sur le dernier mois qu'elle a plus franchement augmenté (+0,7%).  

Internet Explorer a dans le même temps abandonné 3,1% de part de marché. Sa courbe de désaffection a été inversement proportionnelle à celle de Firefox : c'est aussi au cours de ce dernier mois qu'elle s'est le plus infléchi (-1,2%).  

Pour retirer la couverture de l'innovation à lui, Microsoft a par ailleurs annoncé la mise en chantier d'IE 9 (lire notre article). Cela suffira-t-il a freiné l'hémorragie d'utilisateurs ? Rien n'est moins sûr...