Firefox : +4,1% de taux de pénétration sur 1 an

Le passage de flambeau entre IE 7 et IE 8 au printemps dernier n'a pas permis à Microsoft d'enrayer la lente mais progressive chute de son navigateur fétiche.

Alors que cet été, le géant de Redmond avait vu IE résister avec un taux de pénétration sur juillet et août de 65,9%, il décroche depuis la rentrée : -0,5% en septembre et -0,4% en octobre.

Après avoir enregistré un gain de 0,2 point en septembre, Firefox s'est contenté d'une hausse de 0,1 point. Un score modeste d'un mois sur l'autre, mais le navigateur du panda roux se rattrape sur 1 an (+4,1%).