XP freine sa chute

Après une petite faiblesse en avril, Windows Vista semble avoir retrouvé son rythme de croissance en gagnant 1% d'un mois sur l'autre. Plusieurs constructeurs ont pourtant déjà fait part de leur intention de proposer à leurs clients des ordinateurs équipés de Windows XP, plutôt que du dernier OS de Microsoft.

Quoi qu'il en soit, l'aïeul de Vista a freiné son recul en mai, jusqu'à même reprendre 0,2% comparativement à avril. Son déclin paraît toutefois inexorable, même s'il sera peut-être plus lent qu'attendu par Microsoft. Les entreprises pourraient en effet préférer une migration vers le SP3 de Windows XP.