Google veut en découdre face à Microsoft SharePoint

Mountain View passe ses Google Docs en mode déconnecté, et développe des synergies avec Google Drive. Objectif : tailler des croupières à Microsoft et à son offre collaborative fétiche.

Google a annoncé lors de sa conférence I/O 2012 la possibilité d'accéder en mode déconnecté aux Google Docs, depuis n'importe quel terminal, autant en lecture qu'en écriture. Mountain View va ainsi beaucoup plus loin qu'en février dernier. La société avait alors annoncé la disponibilité de ses Google Docs en mode déconnecté pour les utilisateurs de smartphones ou tablettes Android, mais seulement pour la lecture de documents.

Ce mode hors ligne constitue une réelle avancée pour Google qui jette de ce fait une (grosse) pierre dans le jardin de Microsoft. Car désormais, il sera possible de travailler et de partager des documents sans être nécessairement connecté en continu. Une possibilité qui ravira en particulier les travailleurs nomades empruntant différents modes de transport où la continuité de connexion (Wi-fi, 3G...) n'est pas forcément assurée.

Tableurs et présentations en mode déconnecté disponibles un peu plus tard

Concrètement, lorsque la connexion réseau n'est plus disponible, les utilisateurs des Google Docs pourront continuer à travailler sur leurs documents. Ce mode déconnecté est d'ores et déjà disponible pour le traitement de texte. Google a précisé que cette fonction sera mise en œuvre un peu plus tard - sans doute d'ici la rentrée - pour son tableur et son outil de présentations.

Autre avancée : de nouvelles interactions entre Google Docs et Google Drive, le service de stockage en ligne de Mountain View. Combinées, ces deux solutions vont constituer un duo explosif face à SharePoint, navire amiral de Microsoft dans le domaine du collaboratif et de la gestion de documents. Une application que Google n'a d'ailleurs pas manquée d'égratigner lors de sa présentation.

Principale avancée mise en avant face à SharePoint, il sera possible de travailler à plusieurs sur un document en temps réel, de l'éditer, et ce indépendamment du type de terminal (smartphone, tablette, poste de travail fixe, portable...). Si cette nouveauté constitue clairement une bonne nouvelle pour les utilisateurs des Google Docs, elle l'est moins pour Microsoft.

Si Microsoft a de son côté fait un pas important vers le SaaS, avec sa suite bureautique Office 365, on attendait que Google contre-attaque sur le terrain du mode déconnecté. C'est chose faite. Un bon moyen pour lui d'attirer une frange d'utilisateurs encore réticents à recourir aux solutions SaaS en général, et bureautiques en particulier. Et lui permettra sans doute de faire grimper encore sa base installée d'utilisateurs en entreprises qui vient tout juste de franchir le cap des  5 millions de clients.

Microsoft / Google