Avec Verse, IBM veut révolutionner la messagerie

IBM Verse E-mail, messagerie instantanée, vidéo conférence... Dévoilée en novembre dernier, la solution concentrant toutes les interactions collaboratives est désormais disponible en version finale.

Réinventer le mail. C'est bien là le défi qu'IBM entend relever avec Verse (nom de code du projet : Mail Next). La solution, lancée ce 2 avril en version finale dans sa déclinaison cloud, a pour but de fédérer en une interface unique tous les canaux de communication et de collaboration du salarié : e-mail, messagerie instantanée, conférence vidéo, flux d'activités... Le tout en appliquant un traitement analytics en vue de trier pour l'utilisateur les informations prioritaires. Et Verse est à la fois disponible en mode web, pour un affichage sur PC, mais également sur tablettes et smartphones iOS ou Android (via des applications natives dédiées).

Un tableau de bord pour piloter ses priorités

Les interactions issues de l'ensemble des flux de communication sont ainsi consolidées au sein d'un tableau de bord unique. En un regard, l'utilisateur peut y visualiser ses priorités : ses rendez-vous du jour, ou ses échéances, ces dernières pouvant concerner à la fois les actions qui lui auront été demandées, ou celles pour lesquelles il aura sollicité des collègues. Une timeline lui permettra par ailleurs de naviguer au sein de son calendrier.

En haut de l'écran, une galerie de portraits permet d'entrer immédiatement en relation, par le canal de son choix, avec les collaborateurs connectés. Construite en fonction d'algorithmes de ranking, cette galerie pousse les profils prioritaires pour le collaborateur, en fonction de son historique d'interactions

Un classement des messages... pour gagner du temps

Seuls 14% des mails sont vraiment utiles

"Les salariés passent en moyenne 4 heures par jour à traiter leurs mails, alors que seuls 14% de ces messages leur sont vraiment utiles. C'est à cette problématique que nous nous attaquons avec Verse, et ses capacités de data analytics", nous expliquait Christian Bonnafont, Vice-Président IBM Software en France, lors du lancement de Verse en bêta.

Comment fonctionne le dispositif ? Il analyse votre réseau de relations, les messages que vous consultez et auxquels vous répondez, et sur cette base applique ses algorithmes (principalement statistiques) de priorisation. Verse est le fruit de l'intégration de trois technologies IBM : la messagerie Notes, la messagerie instantanée et vidéo Lotus Sametime, et la solution de réseau social d'entreprise IBM Connections. Le tout étant adossé au cloud du groupe, SoftLayer.

verse
Verse marie réseau social d'entreprise et messagerie unifiée, en mettant en avant ses contacts dans une timeline visuelle et en donnant accès à des flux d'activités. © IBM

Le point fort comparé aux offres concurrentes : l'intégration

L'intégration est sans doute la principale force de Verse. Car comparé aux principaux outils concurrents, notamment Office 365 (avec Delve, Clutter, et l'Office Graph), qui propose lui aussi ce que l'on pourrait qualifier une "digital work place", IBM Verse apparait en effet comme beaucoup plus intégré : du réseau social à la messagerie en passant par le collaboratif (en couvrant jusqu'aux briques de forum, de wiki, de blog...). "Là où notre solution concentre tous dans un puits de données unique, Microsoft et Google découpent leurs offres respectives en deux à cinq ou six silos", nous a confirmé Christian Bonnafont. Verse intègre par ailleurs une fonctionnalité de partage de fichiers. "Elle permet leur modification et leur édition de manière simplifiée. Ils peuvent également être synchronisés sur les ordinateurs et appareils mobiles, facilitant ainsi le partage et l'action, tout en économisant de l?espace", commente-t-on chez IBM.

Un concurrent sérieux pour Delve et l'Office Graph de Microsoft

Le groupe américain a fait le choix du freemium. Une version gratuite de Verse donne ainsi accès aux fonctions de base de la solution, qui pourront être enrichies via un abonnement payant. Un signe qui montre bien qu'IBM ne souhaite pas seulement cibler les grands groupes, mais aussi les PME.

Verse déjà testé par des groupes du Cac40

IBM a peaufiné l'interface graphique de la solution. Minimaliste, elle se veut très intuitive, sur le modèle d'un Facebook ou d'un Twitter. Mais, Verse n'est pas non plus en rupture avec l'ergonomie d'une messagerie traditionnelle. C'est d'ailleurs là un autre de ses points forts, notamment comparé aux réseaux sociaux d'entreprise pouvant paraitre à certains moins familiers et donc plus difficiles à prendre en main. Pour parfaire la conception de l'application, Big Blue a par ailleurs impliqué ses clients. Une centaine d'entre eux ont pu tester Verse avant même la sortie de sa bêta. "En France, nous avons certains grands clients, parmi les groupes du Cac40, qui ont pu y avoir accès. Mais pas uniquement, car cette offre cible bien toutes les tailles d'entreprise", nous avait aussi confié Christian Bonnafont.

Pour la suite, les équipes de R&D d'IBM planchent déjà sur une intégration de Verse avec la technologie de supercalculateur Watson du groupe. En ligne de mire : compléter les capacités d'analyse de l'application par une couche de traitement sémantique. Une couche d'intelligence cognitive qui permet de saisir un terme en fonction de son contexte et ainsi s'approcher de la compréhension du langage naturel. "L'enjeu est bien d'affiner encore le classement des informations proposé dans le tableau de bord", précise-t-on chez IBM. Cette intégration devrait être concrétisée courant 2015...

Une version on-premise de Verse est prévue, et sera commercialisée, elle, plus tard, au 2e semestre 2015.

verse
IBM Verse donne accès à un graph pour visualiser les relations, directes ou indirectes, qui existent entre vous et un autre collaborateur. © IBM

IBM / Messagerie instantanée