Windows 8 : un budget marketing jamais atteint dans l'informatique

Le montant faramineux du marketing lié à Windows 8 n'a d'égal que l'importance de l'enjeu pour Microsoft. Nouvelle interface, OS hybride réinventé, tablette fabriquée par Microsoft ou par d'autres, en version Intel ou ARM : les messages à faire passer sont nombreux.

Windows 8 ne marquera pas seulement l'histoire de Microsoft, mais aussi celle de l'informatique. Son lancement est également l'un des plus coûteux de toute l'histoire informatique, si ce n'est le plus coûteux. Son budget est estimé à plus de 1,5 milliard de dollars. Il pourrait même atteindre 1,8 milliard. Cela correspond à un dixième du dernier chiffre d'affaire trimestriel du géant de Redmond. "Ces dépenses marketing atteignent une dimension que l'on ne voit pas en dehors des campagnes présidentielle américaines", a fait remarquer l'analyste Rob Enderle du cabinet éponyme.

A titre de comparaison, Microsoft avait dépensé 200 millions de dollars de marketing pour le spectaculaire lancement de Windows 95. C'est aussi au moins trois fois plus que pour le lancement, plus récent, de Windows Phone 7.

Enjeux des plus importants pour Microsoft

Derrière ce vaste plan marketing, se cache un enjeux des plus importants pour Microsoft : pour la première fois en effet, Redmond va proposer un système d'exploitation muni d'une toute nouvelle interface, pouvant à la fois fonctionner sur le tactile des tablettes ou avec le traditionnel duo clavier-souris. Une nouveauté qui doit permettre à Microsoft de rivaliser sur les terrains des tablettes avec Apple ou Google, déjà bien positionnés sur ce secteur. Une nécessité stratégique, à l'heure où les ventes de PC s'essoufflent et les ultrabooks ne décollent pas, alors que le marché des tablettes, lui explose.

Face à ce défi majeur, Microsoft multiplie les angles d'attaques pour mieux s'imposer sur le marché des tablettes. Tablette ARM, ou Intel, réalisée par ses soins, ou par les fabricants classiques : l'enjeu est trop grand pour ne pas multiplier ses chances de percer. C'est le même raisonnement qui a dû conduire au montant faramineux du marketing lié au lancement de Windows 8.

La communication doit d'autant moins lésiner sur les moyens que les messages à faire passer sont finalement nombreux. Les campagnes vont devoir en effet faire preuve de pédagogie, notamment pour faire comprendre à quel point l'OS est réinventé, mais aussi pour expliquer les différences entre Windows RT et Windows 8, qui risquent de causer une certaine confusion.

Le lancement d'un logiciel, mais aussi d'un matériel et de produits de partenaires

En outre, le budget peut aussi atteindre de telles cimes car il ne s'agit pas que du lancement de Windows 8, mais aussi de la tablette Surface RT, qui sont finalement deux produits différents. Le premier pourra cependant aussi compter sur les communications que réaliseront d'eux-mêmes les fabricants de PC traditionnels : Hewlett-Packard, Dell, Acer, Asus, Lenovo, Toshiba vont également tous proposer leur matériel Windows 8 et communiquer sur leur offre dédiée. En tout Microsoft annonce que 1 000 terminaux ont été certifiés pour Windows 8.

Les efforts marketing de tous ces fabricants de PC vont donc s'ajouter à ceux consentis par Microsoft pour son OS. Bref, il va être encore plus difficile cette fois-ci de ne pas savoir que Microsoft a sorti un nouveau Windows, réinventé. 

Intel / Microsoft