Salesforce poursuit sa révolution mobile

Salesforce1 sur Windows Phone 8.1 Donnant accès à toutes les applications de Salesforce sur smartphone, la plateforme Salesforce1 prendra en charge à partir de juillet Windows et Blackberry, en plus d'iOS et Android.

Lancé en novembre dernier à l'occasion de Dreamforce 2013, Saleforce1 est l'arme de Salesforce pour s'imposer dans la mobilité. De Sales Cloud à Service Cloud en passant par Marketing Cloud, elle permet à l'offre de gestion de la relation client et d'automatisation marketing de l'éditeur américain d'être entièrement accessible par le biais d'un smartphone. Et ce, via des apps hybrides (c'est-à-dire en HTML5 avec un container natif). Mais elles donnent aussi la possibilité aux partenaires de Salesforce de publier sur mobile les applications qu'ils auront créées à partir de l'environnement de développement du groupe (VisualForce...) pour ses différents cloud (Force.com et Heroku).

Windows et Blackberry pris en charge après iOS et Android

marc benioff
Marc Benioff, CEO de Salesforce, lors de Salesforce1 World Tour Paris où a été dévoilé les dernières nouveautés de Salesforce1. © JDN / Antoine Crochet-Damais

Lors de son événement Salesforce1 World Tour Paris, le 26 juin à la Porte de Versailles, Salesforce a dévoilé les nouveautés de Saleforce1 qui seront disponibles dans la prochaine version de la solution, prévue pour juillet. A cette occasion, l'éditeur étend la plateforme aux Windows Phone 8 et 8.1, mais également au Blackberry. Des OS qui viennent compléter la prise en charge d'iOS et Android, d'ores et déjà supportés par la solution pour pousser des applications mobiles. Salesforce1 supporte ainsi désormais les quatre principaux OS mobiles du marché.

L'accès hors connexion également au programme

A cela vient s'ajouter une évolution bien pratique pour les utilisateurs nomades, et qui n'était pas encore proposée : l'accès aux apps mobiles Salesforce1 hors connexion - avec à la clé un dispositif de synchronisation pour prendre en compte les travaux réalisés en mode déconnecté une fois l'accès rétabli. Une évolution bien utile lors de transits en zones non couvertes par les réseaux sans fil.

"Mais ce n'est pas tout, nous annonçons l'entrée de nouveaux partenaires sur Salesforce1. Box, Dropbox, mais aussi le configurateur de devis Cameleon Software arrivent sur la plateforme", indique Alexandre Dayon, président Produits de Salesforce. Pour faciliter l'intégration de logiciels tiers à Salesforce1, le groupe avait livré dès son lancement une batterie d'API. Pour l'heure, le groupe revendique 2000 applications compatibles avec Salesforce1.

Dernière évolution annoncée : l'amélioration de l'environnement de développement visuel de Salesforce1. Dessiné pour permettre aux utilisateurs métiers de créer directement leurs apps mobiles à partir de fonctions ou objets métiers existants (par glisser-déposer), la plateforme fournit désormais la possibilité de construire ainsi des tableaux de bord analytiques.

SaaS / Android