Windows 9 : cap sur le machine learning

La prochaine version majeure de l'OS de Redmond pourrait faire une large place à l'auto-apprentissage, notamment pour améliorer la recherche dans Bing. Objectif : améliorer la productivité.

Interrogé sur le futur de Windows par le site Digital Trends, le patron de Microsoft Research Peter Lee a dévoilé certains axes de recherche et développement sur lesquels planchent les équipes R&D de Microsoft sur le terrain du desktop. Il évoque notamment le machine learning, et plus particulièrement un projet appelé Enterprise Graph.

"Nous voulons utiliser le machine learning pour extraire des relations, des entités, des idées clés, et les faire remonter à la surface via des outils. Peut-être des outils d'assistant numérique, qui permettraient aux entreprises d'être plus efficaces. C'est sur ces domaines que nous travaillons", explique Peter Lee.

Des évolutions qui pourraient donc passer par l'intégration à Windows 9 de l'assistant personnel Cortana, lancé avec Windows Phone 8.1. Mais aussi et peut être surtout par une nouvelle amélioration de Bing au cœur de l'OS, brique d'ores et déjà intégrée à Windows comme moteur de recherche interne (et socle de Cortana).

Le responsable de Microsoft Research le confirme d'ailleurs : "il s'agit bien là de la manière dont Bing s'exécute et parse l'information pour appréhender ce que vous cherchez. Bing essaie de comprendre les entités. Quand quelqu'un lance une recherche sur la requête 'Canon 4D' par exemple et qu'il clique sur le lien Canon Rebel, nous intégrons cette relation. Au sein d'une entreprise, les problématiques sont équivalentes, mais les données sont moins nombreuses." Sur ce dernier point, Peter Lee précise et ajoute : "si j'écris un document et que je veux le partager, la machine pourrait alors m'indiquer les collaborateurs ou partenaires les plus pertinents à qui l'envoyer", en fonction de leur centres d'intérêts.

Microsoft / Moteur de recherche