Les Etats-Unis sous le feu des attaques

Nouvelle forte fluctuation dans l'évolution des attaques globales sur Internet. Ainsi la Chine qui représentait en mai plus de 40% des attaques, reculait à 12% en juin, puis enfin à 5,66% en juillet. Les Etats-Unis en revanche mobilisent près de la moitié de l'ensemble des attaques avec 42,93%, largement devant les autres pays.

En effet, la Russie, deuxième de ce classement de la réparation géographique des attaques, atteint 7,23%. Cela représente toutefois une hausse d'un mois sur l'autre (5,54%). Il en va de même pour l'Allemagne déjà dans le Top 5 en matière de phishing. L'Europe aura décidemment connu un mauvais été.