Répartition des attaques de phishing

Les attaques de phishing se sont concentrées en février en Amérique du Nord, aux Etats-Unis et au Canada qui, avec une part de 15,84%, signe une entrée remarquée à la deuxième place.

La Russie, précédemment à cette position avec 15% des attaques de phishing, descend donc d'une marche. La France reste quant à elle rivée à la quatrième place, mais sa part s'accroît en un mois, de 3,21 à 5,08%.

Toutefois, le phishing demeure nettement un phénomène dont la langue est l'anglais, même s'il a su se délocaliser en Europe. Si le phishing cible prioritairement les services financiers, en Asie, il s'efforce de dérober également des identifiants d'accès aux jeux en ligne, où ces derniers sont très développés.