Top 5 des virus de février

Le ver de messagerie Netsky.q ne semble pas désireux de renoncer à sa première place des programmes malveillants les plus actifs en février. Il connait même un regain d’'activité puisque sa part passe en un mois de 27,22% à 35,57%.

Le reste du classement n’'est marqué par aucun véritable bouleversement, hormis le déclin de Nyxem.e dont la présence est divisée par deux par rapport à janvier.

Toutefois, ce dernier est sujet à d’'importantes fluctuations, dont l'’une l'’avait porté entre décembre et janvier de 2,5 à plus de 12%. Une autre version de Netsky enregistre elle aussi une croissance, de même que Small.hsl, un nouveau cheval de Troie.