Le phishing grimpe en Europe

La Roumanie n'aura finalement pas abandonné longtemps aux Etats-Unis sa domination dans le domaine du phishing. Le pays avait déjà surpris en août en s'emparant de la première marche à toutefois seulement 15% des attaques de phishing. Le pays est de nouveau premier, mais à hauteur de 31,18%, devant les Etats-Unis (14,70%).

L'Europe est en octobre bien plus concernée par le phishing puisque, outre la Roumanie, figurent dans le Top 5, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la Lettonie.

Dans une précédente étude, McAfee avait déjà relevé la montée en puissance du spam (souvent associé au phishing) en langues autres qu'anglaise. La tendance est donc à surveiller.