Encore un coup des chinois

une enquête interne désignerait l'armée chinoise comme source des attaques.
Une enquête interne désignerait l'armée chinoise comme source des attaques. © Wikipedia - Creative Commons

L'affaire remonte au début de l'année 2007, mais elle a connu depuis plusieurs épisodes. En juin, le Pentagone faisait état d'une intrusion dans son système informatique. Se refusant à toute spéculation, les Etats-Unis n'avaient pas commenté l'hypothèse d'une implication des autorités chinoises. D'autres soupçons de cette nature ont visé de nouveau la Chine par la suite.

Selon les conclusions d'une enquête interne, le responsable serait la PLA, Peoples' Liberation Army, les militaires chinois. Pendant près de deux mois, des virus auraient été expédiés contre le Pentagone.