Cour européenne des Droits de l'Homme : un pirate autiste perd en appel

le hacker anglais cherchant des informations sur les ordinateurs de l'etat
Le hacker anglais cherchant des informations sur les ordinateurs de l'Etat américain devrait être extradé. © Universal Studios

Le jugement rendu par la Cour européenne des Droits de l'Homme n'est pas favorable à l'informaticien passionné de vie extraterrestre, sous le coup d'une demande d'extradition vers les Etats-Unis.

Gary McKinnon, à qui les autorités américaines reprochent de s'être introduit dans plus de 90 ordinateurs (NASA, Pentagon, ...) et d'avoir causé 900 000 dollars de dommages, a perdu son appel. Il a désormais épuisé pratiquement tous les recours. Après qu'il ait été diagnostiqué comme souffrant du syndrome d'Asperger, il espère encore échappé à un voyage contraint aux USA et ses prisons.