Anonymous : après les militaires, Monsanto et des compagnies pétrolières sont visées

Après avoir diffusé 90 000 adresses e-mails de militaires américains et leurs mots de passe chiffrés, le collectif de pirates publie 2 550 noms, adresses et adresses e-mail de la société Monsanto.

Après le Pentagone, Monsanto et les compagnies pétrolières. L'opération AntiSec du collectif de pirates Anonymous, qui vise à diffuser des informations compromettantes de sociétés de haut rang, continue d'attirer l'attention. Hier, la société Booz Allen Hamilton, qui conseille le ministère américain de la Défense, a confirmé avoir été victime d'une "attaque illégale", un jour après la diffusion des 90 000 adresses e-mail de militaires accompagnés de leur mot de passe chiffrés.

Après avoir revendiqué cette attaque contre Booz Allen Hamilton, les Anonymous remettent aujourd'hui le couvert et diffuse 2 550 noms, adresses, adresses e-mail, numéros de téléphone et lieux de travail d'employés de la société Monsanto. Le collectif explique vouloir ainsi dénoncer "la corruption de cette société et ses pratiques commerciales immorales et condamnables". Les Anomymous ont fait comprendre que cette opération, baptisée "Green Rights/Project Tarmaggedon", allait cibler "Exxon Mobil, ConocoPhillips, Canadian Oil Sands Ltd., Imperial Oil, et the Royal Bank of Scotland".

Pirate