2011, l'année des menaces persistantes avancées

le 26 avril, sony doit annoncer que l'un de ses services, le playstation network
Le 26 avril, Sony doit annoncer que l'un de ses services, le Playstation Network a été piraté. Il sera hors service pendant près d'un mois. Sur la photo, le PDG de Sony, Howard Stringer. © Sony

Fin avril, Sony doit admettre que les informations personnelles de 70 millions d'utilisateurs de son Playstation Network ont été exposées dans le cadre d'un piratage informatique. Quelques jours après, le géant japonais annonce qu'un autre de ses services a aussi été victime d'une intrusion malveillante concernant cette fois-ci un peu moins de 30 millions d'utilisateurs. C'est le début d'une spirale infernale à peine croyable pour Sony, qui devient ensuite la cible de nombreux autres piratages plus ou moins graves.

Les efforts entrepris pour garantir la sécurité de ses clients sont jugés insuffisants, et c'est donc toute la réputation de la multinationale qui vacille. L'un de ses principaux services en ligne devra être désactivé pendant près d'un mois. Sony doit réorganiser sa DSI et nomme de nouveaux responsables sécurité.

Même si des suspects ont pu être appréhendés, les responsables de deux attaques principales n'auront jamais été formellement identifiés. A ce jour, il n'a jamais pu être démontré que les informations dérobées ont permis de réaliser des opérations bancaires en ligne.